Venelles : Venelles et Meyrargues, le dynamisme du Pays d’Aix

Gérald Gavaudan Directeur d’ERA RDV IMMO Venelles

La demande est croissante, et les acquéreurs de plus en plus réactifs. Le décalage entre l’offre et la demande crée un marché plutôt favorable aux vendeurs. De beaux projets en attente verront le jour à l’issue de la révision du PLU de Venelles.

04 42 54 94 94
erardvimmo@orange.fr
101, avenue des Logissons,
13770 Venelles

Jacques Markarian Gérant de Smartimmo Meyrargues

Meyrargues s’embellit chaque année, grâce aux travaux d’aménagement dans le centre du village. Les quartiers ouest, résidentiels et offrant de vastes surfaces de terrains, restent prisés, mais l’engouement concerne désormais l’ensemble de la commune.

04 42 96 11 80
smartimmo.jacques@live.fr
24, avenue de la République,
13650 Meyrargues

En Pays d’Aix, Venelles et Meyrargues absorbent une forte demande émanant des jeunes actifs. L’engouement concerne désormais tous les secteurs.

Le marché immobilier est loin de ralentir à Venelles et Meyrargues. La population active afflue toujours, « mais devant le dynamisme du marché, ils sont de plus en plus réactifs », annonce Gérald Gavaudan, directeur d’ERA RDV IMMO Venelles.



Venelles

À Venelles, dont le marché est composé de 70 % de lotissements, la demande concerne tous types de biens, du T2 à la villa. « L’essentiel des demandes se concentre sur les villas entre 400 000 et 600 000 euros. Les acquéreurs sont plus rares pour les biens au-delà du million », indique Gerald Gavaudan.



Tous secteurs confondus

Si certains quartiers sont plus résidentiels que d’autres, tous les secteurs sont désormais recherchés, des Logissons aux Faurys, en passant par le centre village. « Des programmes neufs sortis l’an dernier, disposant de petits ensembles de 20 à 30 appartements, ont été vendus très rapidement », poursuit Gérald Gavaudan.



Meyrargues

À Meyrargues, la demande s’est accentuée ces derniers mois. « Devant l’envolée des prix à Venelles et Puyricard, le village attire désormais bon nombre de personnes qui ne souhaitaient pas venir y habiter avant », constate Jacques Markarian, gérant de Smartimmo Meyrargues.



Diversité de biens

Les primo-accédants optent pour des programmes neufs, aux frais de notaires réduits. Pour 290 000 euros, ils peuvent acquérir une maison T4 mitoyenne avec jardinet de 50 m². « Dans l’ancien, un appartement T4 de 80 m², sans extérieur, se vend 200 000 euros. Il existe aussi une offre de villas plus cossues, tels ce beau mas contemporain de 220 m² sur 4 000 m² de terrain, récemment vendu à 900 000 euros », détaille Jacques Markarian.



Marché locatif

Le marché locatif reste tendu lui aussi. « Un T2 de 43m² avec belle terrasse se loue 705 euros. Pour un T3 doté d’un bel extérieur, il faut compter 890 euros. Une villa T5 de 140 m² se loue 1 650 euros, mais de tels produits sont rares », selon Jacques Markarian.


Posté le 27/06/2019 par Julie Bordenave

Autres articles Provence Alpes Côte d'Azur

Voir plus d'articles Provence Alpes Côte d'Azur