Yvelines : Logements neufs : c’est le moment d’investir dans les Yvelines

Yves Courtellemont Président de Dovyalis et conseiller en gestion de patrimoine

Dans le domaine de l’investissement immobilier de défiscalisation (Pinel, Malraux, meublé non professionnel…), Dovyalis propose à ses clients un service complet, du conseil au courtage en financement et assurance décès, en passant par la déclaration fiscale et la gestion du bien.

01 34 57 20 31
dovyalis.fr
2 A, rue Sadi-Carnot,
78120 Rambouillet

Bruno Atié Responsable commercial ADI Promotion

Les investisseurs qui misent sur des programmes neufs dans les Yvelines proviennent de l’ouest parisien. Ils visent essentiellement la rentabilité, le point fort de Plaisir, mais certains préfèrent s’orienter vers des biens plus patrimoniaux, dans des communes comme Monfort-l’Amaury par exemple.

01 30 80 50 90
adipromotion.fr
8, rue Henri-Prou,
78340 Les Clayes-sous-Bois

Malgré les tensions sur les prix immobiliers, l’investissement dans le neuf se révèle particulièrement judicieux dans le département des Yvelines, que ce soit pour défiscaliser ou dans une optique patrimoniale. Démonstration !

Comme dans l’ensemble de la région parisienne, le dispositif Pinel continue de séduire une importante clientèle dans les Yvelines. « Le marché de l’investissement locatif neuf se porte bien en ce début 2019 », indique Bruno Atié, responsable commercial d’ADI Promotion. « Les communes yvelinoises sont d’ailleurs nombreuses à bénéficier de cet engouement, en particulier celles qui sont bien desservies par les transports et offrent des prix de vente attractifs comme Plaisir. »



Pénurie de biens

Un sentiment partagé par Dovyalis, le cabinet de gestion de patrimoine basé à Rambouillet : « La demande pour les produits de défiscalisation dans l’immobilier ne faiblit pas. Seul le manque de biens tend à freiner l’essor des transactions », souligne Yves Courtellemont, son président. Ce professionnel constate en effet un certain ralentissement des sorties de programmes immobiliers, même si les impératifs de densification dans les communes yvelinoises restent prégnants



Succès retentissant

Face à la vigueur structurelle de la demande, les promoteurs immobiliers du département voient parfois affluer, sur certains projets, davantage d’investisseurs que d’acquéreurs en résidence principale. C’est le cas pour Carré Bergame à Plaisir, dont la livraison est imminente. « Sur ce programme, les lots vendus à des acquéreurs en vue d’un investissement Pinel ont totalisé 65 % des logements déjà écoulés », constate Bruno Atié. Il est vrai que la résidence concernée réunit tous les ingrédients pour attirer cette cible, avec une majorité de 2 et 3 pièces ainsi qu’un emplacement unique, à 350 m de la gare de Plaisir-Grignon. « On peut rejoindre Paris-Montparnasse en 30 min », précise-t-il.



Gare à l'emplacement

Le critère des transports, et plus globalement celui de l’emplacement du bien, revêt une importance capitale lorsqu’on procède à un investissement en Pinel. « Il faut s’assurer que le produit visé correspond bien à la demande locative du secteur, et que le marché locatif est dynamique. La proximité des axes de transport et des commodités est un facteur de choix prioritaire pour les locataires, essentiellement des actifs », décrypte Yves Courtellemont. « Il faut également penser à la revente qui, dans le Pinel, s’envisage généralement au bout de la 12e année. »



Rentabilité

Dès lors que l’emplacement est bien choisi, investir en Pinel se révèle un excellent calcul. « Le capital qu’on se constitue in fine dans le cadre d’un investissement en Pinel dépasse de loin le gain obtenu avec une assurance-vie en euros », argumente Yves Courtellemont. Ce spécialiste de la gestion de patrimoine, dont l’activité fonctionne beaucoup par recommandation, cite l’exemple d’un appartement de 3 pièces dans la résidence Le Comte d’Angiviller, en coeur de ville de Rambouillet, vendu 283 800 euros. « Même en envisageant une perte à la revente de 44 000 euros, un tel investissement rapportera, grâce à l’effet de levier de l’emprunt et à la réduction d’impôt du dispositif Pinel, 4,6 % par an. »



Effort d'épargne

À Plaisir, où les prix des appartements sont encore plus sages, un placement Pinel peut être totalement indolore d’un point de vue budgétaire grâce à la faiblesse des taux d’emprunt. Sur un 2 pièces de 40 m², parking compris, proposé dans la résidence Guy de Maupassant, l’effort d’épargne mensuel sera seulement de 25 euros sur la base d’un financement intégral par emprunt, d’un loyer de 590 euros hors charges et d’une économie d’impôt de 290 euros par mois. Quant à la rentabilité brute d’un produit Pinel, elle atteint généralement 6 % dans cette commune où il fait bon vivre.



Préparer la retraite

Quel est le bon âge pour investir dans le Pinel ? Il n’y en a pas vraiment, même si l’efficacité du dispositif est sans doute maximale dans la tranche 35-55 ans. C’est en effet à cet âge que l’on souhaite se constituer un patrimoine en vue de la retraite. Certains investisseurs font d’ailleurs d’une pierre deux coups en louant le bien à un membre de leur famille ou en destinant ultérieurement l’appartement à leur propre usage, une fois celui-ci amorti grâce à la défiscalisation.


Posté le 29/05/2019 par Aymeric Val

Autres articles Paris : Ile de France

Voir plus d'articles Paris : Ile de France