Hazebrouck : Hazebrouck, la campagne en ville !

Cécile Houzet Responsable de l’agence Laforêt d’Hazebrouck

Les fermettes sont rares. Il faut donc être très réactif. Faire appel à un professionnel de l’immobilier, c’est s’assurer d’une vente en confiance et en transparence, notamment lorsque se posent des questions de mise en conformité de l’assainissement.

03 66 18 00 70
hazebrouck@laforêt.com
5, place du Général-de-Gaulle,
59190 Hazebrouck

Après les Weppes, aux portes de Lille, les Flandres pourraient bien être le nouvel eldorado pour des acquéreurs en quête d’air pur, de calme et de verdure, sans pour autant se priver de commodités.

De la campagne flamande, on connaît bien sûr Cassel, petite bourgade pleine de charme fleurant bon la carte postale, avec sa Grand’Place bordée de terrasses et de façades de briques rouges. Mais, plus proche de Lille, Hazebrouck a des atouts à faire valoir !



Westhoek français

Plus importante commune du Westhoek français après Dunkerque, et devant Cassel et Bailleul, Hazebrouck, avec ses 22 000 habitants, bénéficie d’un emplacement géographique intéressant dans la partie nord des Flandres françaises.



Emplacement stratégique

À 30 min de Lille, pôle économique et culturel régional, Hazebrouck n’est qu’à 40 min de Dunkerque et donc du littoral, tout en étant bien desservie par l’A25. Les jolis villages de Steenvoorde ou Sainte-Marie-Cappel sont d’ailleurs particulièrement prisés.



Transports

Les abords de la gare sont un emplacement de choix car un TGV permet de relier quotidiennement Hazebrouck à Paris, tandis que des TER, très fréquents aux heures de pointe, rendent Lille accessible en 30 min. « Hazebrouck est idéale pour des couples dont l’un des membres travaille à Lille, l’autre à Dunkerque, voire à Paris quelques jours par semaine », analyse Cécile Houzet, responsable de l’agence Laforêt d’Hazebrouck.



Lillois

Nul hasard, donc, à ce que cette professionnelle de l’immobilier reçoive des appels de Lillois envisageant de s’installer dans le secteur. « Nous avons des clients qui viennent de toute la métropole lilloise, de Tourcoing ou de Wattrelos par exemple », souligne-t-elle.



Commodités

Tous sont sensibles au dynamisme de la commune. « Hazebrouck est une petite ville avec de nombreuses commodités : crèches, écoles publiques et privées jusqu’au lycée, maternité, hôpital, infrastructures sportives... », énumère Cécile Houzet. De quoi plaire aux familles, également séduites par la douceur de vivre de son centre-ville.



Centre-ville

Dynamique, il compte en effet beaucoup de commerces de proximité, qui font la part belle aux savoir-faire locaux. Avec ses fameux estaminets, le centre-ville d’Hazebrouck est très vivant.



Belle campagne

Pourtant, le calme, la verdure et la tranquillité des Flandres, campagne authentique et vallonnée, ne sont qu’à deux pas ! Les fermettes, ou « flamandes », de 150 à 200 m², sur des terrains de 1 000 à 1 500 m², y cristallisent les rêves de campagne des Lillois.



Charme

Comptez entre 450 000 et 500 000 euros pour des biens rénovés avec le charme de l’ancien. Les travaux n’effraient pas les potentiels acquéreurs, à la recherche avant tout d’un emplacement et de l’authenticité : il reste possible de dénicher des fermettes à refaire entièrement à partir de 150 000 euros.



Maisons récentes

Certains préfèrent toutefois faire construire, ou opter pour une maison plus récente, rejoignant la clientèle locale, qui vise les semi-plainpieds. Comme cette maison de 130 m² sur une parcelle de 600 m² proche des commodités, datant de 2002, affichée à 285 000 euros. Attention, elles sont rares ! « Mais, les Lillois préfèrent s’excentrer, pour le cadre et la tranquillité », commente Cécile Houzet.



Maisons de ville

Si les maisons de maître y sont rares et donc très prisées, le centre-ville d’Hazebrouck offre de belles demeures années 1930, avec jardin ou cour. Rénovées, elles se vendent vite. Avec travaux, elles font le bonheur des investisseurs



Locatif

« Sur le marché locatif, il y a une forte demande en direction des maisons de ville », justifie Cécile Houzet. Elle a ainsi récemment trouvé preneur pour une petite maison de 45m² avec travaux pour 60 000 euros. Une opportunité à saisir !


Posté le 29/05/2019 par Lucie Tavernier

Autres articles Nord Pas De Calais

Voir plus d'articles Nord Pas De Calais