Rouen : L’Union nationale des propriétaires immobiliers guide les investisseurs rouennais

Jacques Delestre Président de l’UNPI 76

Pour ceux qui achètent, nous allons bien sûr conseiller de réfléchir à l’emplacement du logement et de procéder comme si l’investisseur devait lui-même y vivre ou y installer un de ses enfants. Il faut avoir un coup de coeur, comme pour son habitation, sans oublier la rentabilité.

02 35 70 01 58
unpi76@orange.fr
2, quai Pierre-Corneille,
76000 Rouen

Comment choisir le bon appartement ? Le bon locataire ? Garantir ses loyers ? L’UNPI 76 propose aux particuliers les conseils de notaires, d’avocats ou encore d’huissiers, pour prendre les meilleures décisions.

Être un investisseur est très contraignant : il faut entretenir son logement, trouver le bon locataire, tisser de bonnes relations avec la copropriété et le syndic. Il faut aussi gérer les travaux, les fuites, être réactif face à la demande de l’occupant. Autant de difficultés que l’UNPI 76 (Union nationale des propriétaires immobiliers) aide les particuliers à résoudre.



Situation solide

« Ceux qui viennent nous voir souhaitent acquérir un appartement pour se constituer un patrimoine. Le profil est souvent celui d’une personne de 40 ans environ, avec une situation financière solide, qui veut préparer sa retraite », observe Jacques Delestre, le président de l’UNPI 76.



Connaître les textes

Mais son association, qui compte 800 adhérents, accueille aussi des personnes qui héritent d’un ou plusieurs appartements après un décès. Leur point commun : ne pas être suffisamment au courant des textes immobiliers et des règles à suivre.



Démarches

Les impayés de loyer constituent le gros problème pour les investisseurs. « Pour éviter ce scénario, nous les aidons à sélectionner un candidat avec un profil sérieux, des garanties, et pourquoi pas à mettre en place une garantie Visale avec Action Logement, notamment pour les jeunes de moins de 30 ans .» L’UNPI accompagne aussi les nouveaux propriétaires pour établir le bail, l’état des lieux, et pour gérer les charges et les taxes. « Quand le locataire s’en va, nous sommes également là pour conseiller sur la résiliation en fonction des raisons du départ – quel délai ? Un mois ? Trois mois ? – et sur l’état des lieux de sortie », poursuit le président de l’UNPI.



Facilité

« À Rouen, nous suggérons plutôt de se lancer dans l’achat d’une petite surface, comme un studio ou un T1 – un type de produit courant dans cette ville très étudiante. Il sera loué facilement, avec une rentabilité acceptable », indique Jacques Delestre. La location pourra se négocier autour de 350 à 450 euros par mois.



Bonnes décisions

Mais derrière, il faut s’informer, car les contraintes sont multiples et de nombreux propriétaires bailleurs peuvent jeter l’éponge. « Notre but est donc d’informer au maximum pour éviter les problèmes et les conflits », rappelle Jacques Delestre. Pour cela, l’association propose à ses membres de rencontrer, quand la situation se complique, des notaires, des avocats ou encore des huissiers, qui permettent de prendre les meilleures décisions


Posté le 29/04/2019 par Claire Lemaître

Autres articles Haute Normandie

Voir plus d'articles Haute Normandie