Montpellier : Le nouveau visage de Montpellier se dévoile au Salon Méditerranée Occitanie

Laurent Villaret Président de la FPI Occitanie Méditerranée

La FPI relance son concours des Pyramides d’or. De très beaux projets sont en lice au niveau régional : d’importants ensembles à forte mixité urbaine, de vrais bijoux architecturaux dans le centre de Montpellier. Le niveau est élevé, les lauréats vont surprendre !

pi-occitaniemediterranee.fr

Guilhem Michel Organisateur du Salon

Durant 3 jours, toutes les catégories de visiteurs auront accès à l’information ciblant leurs demandes : investisseurs locaux ou extra-régionaux, étudiants en recherche de location, primo-accédants, seniors qui revendent une maison pour un appartement, etc.

Stéphane Bagez Directeur d’OPUS Conseils Neuf et OPUS Immobilier

L’ancien est plébiscité par la population locale, tandis que le neuf attire davantage une clientèle nationale. Les Franciliens notamment sont nombreux à vouloir investir à Montpellier, qui cumule de nombreux atouts : climat, proximité des plages, forte présente étudiante...

04 67 07 97 00
contact@opusconseils-immobilier.com
129, rue Andy-Warhol,
34000 Montpellier

Le Salon de l’immobilier Méditerranée Occitanie se tient du 15 au 17 mars au Corum de Montpellier. La ville de demain y est à l’honneur.

32e édition pour le Salon de l’immobilier au Corum de Montpellier, qui présente comme chaque année un panorama exhaustif de la profession : promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, aménageurs et lotisseurs, agences immobilières, fédérations et associations, courtiers, banques, organismes de financement… À noter cette année : le retour du Crédit Agricole, sur un stand de plus de 130 m². « Nous sommes heureux de retrouver ce partenaire historique, il est important pour nous de pouvoir compter sur la présence d’un grand groupe bancaire », commente Guilhem Michel, organisateur du Salon.



Domotique

Le Village Start-Up, inauguré l’an dernier, s’étoffe et affine son offre à chaque édition. « Cet espace est dédié aux start-up liées à l’immobilier, qui développent les logements de demain. Y seront présentées toutes les avancées en termes de domotique, les applications les plus récentes qui permettent de faire avancer les logements connectés », détaille Guilhem Michel.



La ville de demain

Le programme de conférences s’articule cette année autour de la ville de demain. « Nous aborderons les différentes manières dont la métropole va évoluer : Montpellier à l’horizon 2050, le logement abordable dans le futur, l’enjeu des villes nouvelles et durables... Une autre thématique importante concerne l’emploi, afin de sensibiliser les jeunes qui souhaiteraient se tourner vers les métiers de l’immobilier, tels qu’agents, promoteurs, constructeurs », explique Guilhem Michel. Durant 3 jours, les professionnels du secteur – avocats, fédérations… – délivreront aussi de précieux conseils destinés à orienter les visiteurs dans leurs démarches (comment construire en toute sécurité, éviter les pièges, choisir les bonnes assurances, investir au mieux).



Transactions

Pour sa première participation à cette édition printanière, l’agence OPUS sera présente avec ses deux activités : OPUS Immobilier, consacré à l’ancien, et OPUS Conseils neuf, spécialiste de l’immobilier neuf à Montpellier. « Nous aurons la capacité d’accueillir sur notre stand deux types de clientèle. En tant que commercialisateurs de programmes, nous représentons une trentaine de promoteurs : nous pouvons donc présenter une offre globale aux visiteurs qui cherchent à investir dans le neuf. Notre activité de transaction s’adresse, quant à elle, à ceux qui ont besoin de nos services pour la revente d’un bien », détaille Stéphane Bagez, son directeur.



Investissement locatif

De Port Marianne, où elle est implantée, à la première couronne de Montpellier – Castelnau, Lattes, Saint- Jean-de-Védas… –, l’agence OPUS fait état d’un marché dynamique sur le secteur. « Le début d’année a été étonnamment actif dans le neuf. Grâce aux lois fiscales, les petites surfaces se vendent bien. La région reste très attractive pour l’investissement locatif. Dans le cadre de la loi Pinel, les loyers sont les mêmes que ceux des grandes métropoles telles que la région parisienne, tandis que le prix au m² à l’achat reste nettement inférieur », constate Stéphane Bagez.



Construction

Au rayon de la construction, la baisse des ventes et des mises en vente constatées en 2018 (-22 % par rapport à 2017) témoignent d’un marché en plein effet de métropolisation, analyse Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée. « La métropole de Montpellier accélère, elle est l’une des plus attractives de France. La baisse constatée résulte d’une forte inertie dans la durée de montage de nos opérations, le foncier est rare et les recours nombreux vont nous imposer de faire auditer tous nos permis par des avocats. C’est pourquoi la FPI travaille avec les collectivités pour développer des outils d’urbanisme concertés, développer la densité et agir sur la création de nouvelles zones constructibles ».



Urbanisation

Il semble dès lors nécessaire de produire de façon mieux répartie sur la métropole, car seulement 4 communes concentrent 85 % du marché. « À Montpellier, nous devons, avec le temps, aller chercher de la densité en hauteur et libérer du sol pour les espaces verts, c’est le sens de l’histoire. Cette baisse est aussi une conséquence de la volonté de l’État de supprimer l’étalement urbain. » Or, autour de cette métropole insérée entre le pic Saint-Loup et la mer, le territoire est un archipel de villes moyennes, alerte Laurent Villaret. « Il faut une politique d’urbanisation sur ces secteurs, car la métropole qualifie aussi ces territoires alentours et ne peut absorber à elle seule toute la demande. L’axe Nîmes-Lunel-Béziers a besoin de politiques urbaines attractives, à l’instar de Sète qui développe des ZAC, accessible à terme en 10 mn de Montpellier par le train. »


Posté le 30/03/2019 par Julie Bordenave

Autres articles Languedoc Roussillon

Voir plus d'articles Languedoc Roussillon