L’apport du courtier pour son projet immobilier : Plateau Est de Rouen : le choix de la qualité de vie

Ludovic Duhamel Directeur de meilleurtaux.com

L’arrivée du prélèvement de l’impôt à la source est une opération assez transparente dans notre activité. Cela questionne et parfois inquiète les clients, mais il faut rester serein : les banques ne vont pas bouleverser leurs habitudes.

02 32 83 18 38
rouen@meilleurtaux.com
36, rue Grand-Pont,
76000 Rouen

Les professionnels du courtage sont très présents dans la capitale normande, attirés par un marché de l’immobilier fluide et des potentiels acquéreurs avides de conseils.

Rouen fait partie des cinq villes en France qui comptent le plus de courtiers en emprunts immobiliers. Un peu plus de la moitié des acquéreurs potentiels choisissent de consulter un de ces nombreux professionnels sur la ville et son agglomération. « Cela s’explique par le dynamisme du marché », explique Ludovic Duhamel, le directeur de l’agence meilleurtaux.com de Rouen.



Atouts

Selon lui, « les prix des logements demeurent accessibles et quand on regarde le marché de la transaction, les maisons et les appartements ne sont pas disponibles longtemps à la vente ». Autre atout : des taux toujours très bas, et qui restent stables depuis un an environ. « Pour moi, ils ne sont pas près de remonter, et ils se situent même à un niveau plus bas que l’inflation, ce qui est inédit », explique le professionnel, qui attend aussi une reprise de l’activité économique en France.



Exigences

Les banques restent néanmoins très exigeantes concernant les dossiers des emprunteurs, et vont plus facilement financer un projet à Rouen que dans des communes beaucoup moins cotées, comme Elbeuf. « Elles regardent des photos, demandent des diagnostics de performance énergétique, s’assurent qu’il n’y a pas de gros travaux à l’intérieur du bien, car sinon le client devra souscrire un autre prêt en parallèle et le risque ne sera pas maîtrisé. »



Oui ou non ?

Dans ce contexte, s’adresser à un courtier rassure. « Les clients se disent que nous leur offrons une analyse objective et une réponse à la question : est-ce possible ou non ? ». « Dans notre agence, nous allons regarder la gestion de compte, et nous assurer qu’il n’y a pas de saut de charges entre le loyer ou le précédent crédit et le nouveau », indique Ludovic Duhamel.



Profil

Chez Meilleurtaux, l’emprunteurtype est âgé de 36 ans, ses revenus s’élèvent en moyenne à 4 376 euros (pour un couple), et il demande un prêt de 216 662 euros sur une durée de 20 ans environ, avec un apport de 18 500 euros. Il s’agit le plus souvent d’une première acquisition.


Posté le 30/03/2019 par Claire Lemaître

Autres articles Haute Normandie

Voir plus d'articles Haute Normandie