Haut-Rhin : Salon de l’immobilier du Haut-Rhin : un nouveau souffle dans l’ancien

Pierre-Jean Weiblen Gérant de Century 21 Weiblen Immeubles

En tant que membres de la FNAIM, nous avons des formations de qualité, une déontologie particulière et une obligation de respecter nos confrères comme nos clients. Weiblen Immeubles a récemment rejoint le réseau d’agences indépendantes Century 21 pour bénéficier d’une méthodologie et d’une notoriété nationale.

03 89 46 18 60
pj.weiblen@century21.fr
3, avenue du Maréchal-Foch,
68100 Mulhouse

Jérôme Broglé Gérant d’Altkirch Immobilier et président de la FNAIM du Haut-Rhin

Faire appel à un professionnel est avantageux, car il a un effet régulateur du prix du marché, permet de réduire la durée de la transaction et sécurise toutes les étapes du projet.

03 89 08 89 08
jerome.brogle@altkirch-immo.com
11, rue Jean-Jacques-Henner,
68130 Altkirch

De nombreux visiteurs sont attendus les 30 et 31 mars au Parc expo de Mulhouse, où les professionnels de l’immobilier haut-rhinois se sont donnés rendez-vous pour délivrer informations utiles, conseils et bons plans, dans un contexte toujours favorable à l’investissement.

« Tant que les taux bas seront au rendezvous, les clients le seront aussi », se réjouit Jérôme Broglé, président de la FNAIM du Haut-Rhin et gérant de l’agence Altkirch Immobilier, mettant en avant la bonne actualité du secteur.



Profiter des taux bas

« Les indicateurs sont encore au vert et les banques jouent le jeu car pour elles, l’immobilier est devenu une vraie porte d’entrée pour attirer de nouveaux emprunteurs », pointe l’agent, qui rayonne sur un territoire redevenu très attractif. « L’engouement, proportionnel au développement du marché, est marqué autour de Mulhouse et sur la zone des Trois Frontières, un croissant d’or qui s’étend jusqu’à Saint- Louis », explique-t



Activité soutenue

« L’activité est bien soutenue en ce début d’année », diagnostique à son tour Pierre-Jean Weiblen, gérant de Century 21 Weiblen Immeubles. L’agent immobilier, qui sera présent sur le village FNAIM au côté des 20 professionnels de la transaction pour présenter son offre de biens, invite lui aussi les porteurs de projet à profiter des taux, qui devraient se maintenir au plus bas jusqu’à l’été.



Primo-accédants : se lancer

Des conditions attractives s’offrent à ceux qui envisagent de sauter le pas en réalisant un premier achat. « Les primoaccédants sont nombreux sur le Salon. Nous voulons leur montrer qu’il est possible d’intégrer le fameux parcours résidentiel pour l’équivalent d’un loyer, même moins. C’est difficile pour les jeunes d’épargner aujourd’hui, compte tenu du coût de la vie. Se constituer un patrimoine dans les conditions actuelles du marché est intéressant », rappelle Jérôme Broglé.



Des pistes pour financer son achat

En marge du Salon, des conférences permettront d’aiguiller les porteurs de projets, notamment sur les pistes de financement existantes pour leur achat dans l’ancien ou le neuf, parmi lesquelles le Prêt à taux zéro ou encore le recours au courtier, « dont le conseil est pertinent pour optimiser son budget », note Jérôme Broglé. Avant de poursuivre, « Connaissant la politique des banques, il sait comment orienter le client selon son profil spécifique, primo-accédant, fonctionnaire ou encore frontalier ».



Le neuf

Les promoteurs du secteur ainsi que les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération française du bâtiment feront notamment le point sur le dispositif Pinel et les bénéfices du contrat de construction, tout en présentant leur offre, qualitative sur le département, qui compte plusieurs programmes phares et novateurs.



L’ancien bien logé

L’ancien bien logé. « Les avantages du neuf sont indiscutables en matière énergétique. Mais sur la région mulhousienne, l’existant tire son épingle du jeu grâce à un prix d’entrée particulièrement attractif, autour de 1 000 euros le m² pour un appartement à rénover en centre-ville », note Pierre-Jean Weiblen. « La palette de biens disponibles dans l’existant est large à Mulhouse, du studio à la très grande maison. On peut acheter plus grand que dans le neuf à moindre coût », ajoute le dirigeant de Century 21 Weiblen Immeubles, qui propose notamment à la vente, en hyper-centre, un 3 pièces de 82 m² en bon état, avec un parking, au 2e étage, pour 124 000 euros.



Rénover : un bon plan

Comment redonner un coup de jeune à son logement en vue d’une mise en vente ? Pour la première fois cette année, Leroy Merlin animera une série d’ateliers pratiques sur le Salon. Pose de carrelage, ameublement, rénovations. « Il s’agit de montrer que l’existant est un produit évolutif », pointe Jérôme Broglé. Pour les amateurs de bricolage, le gérant d’Altkirch Immobilier propose à Carspach une maison individuelle de 80 m², avec 3 ares de terrain, et des travaux de décoration conséquents, pour 149 800 euros.



Dispositif Denormandie, inspiré du Pinel

À noter également, depuis le 1er janvier 2019, les futurs propriétaires bailleurs peuvent bénéficier d’une défiscalisation s’ils achètent un bien à rénover avec le Dispositif Denormandie (les travaux doivent représenter 25 % du total de l’opération). « Un dispositif très pertinent à Mulhouse », estime Pierre-Jean Weiblen, où les biens éligibles représentent plus de 90 % de l’offre disponible, et où le rendement brut est en moyenne supérieur à 6 %. « Cela devrait permettre de structurer et assainir l’existant », se félicite Jérôme Broglé.


Posté le 30/03/2019 par Clarisse Bargain

Autres articles Alsace

Voir plus d'articles Alsace