Castelnaudary : L’agent immobilier, un gage de sécurité

Caroline Pradel Assistante commerciale responsable location de Imogroup Castelnaudary

Forte de plus de 40 ans de présence sur le secteur, notre agence met à disposition de nos clients son réseau relationnel d’experts de l’immobilier : notaires, géomètres, courtiers et professionnels du bâtiment.

04 68 23 16 56
imogroup-castelnaudary.com
2, rue J.B. de Maille,
11400 Castelnaudary

En plus de vous faire bénéficier de son réseau de clients et de vous aider à trouver le bien que vous recherchez, l’agent immobilier est là pour vous accompagner et sécuriser la transaction. Mais il y a bien d’autres raisons de lui faire confiance…

à l’ère des sites de vente entre particuliers, quelle est la valeur ajoutée de l’agent immobilier ? C’est tout d’abord un gage de sécurité : « La profession d’agent immobilier évolue dans un cadre législatif. Nous accompagnons notre clientèle dans les démarches administratives et financières », explique Caroline Pradel, assistante commerciale responsable des locations auprès d’Imogroup, Cabinet Midi Languedoc, présent depuis plus de 40 ans à Castelnaudary et spécialisé dans la transaction et la location dans un rayon de 25 km autour de la ville.



La connaissance du marché

Grâce à son expérience et à des bases de données constamment mises à jour, l’agent s’appuie sur une visibilité maximale et objective du marché. Dans le cas d’une vente par exemple, « Le particulier a tendance à parler avec son coeur, le professionnel, lui, avec la connaissance du secteur. En trouvant un accord avec le vendeur, il va établir un prix juste pour aboutir à un résultat rapide de vente. » Concrètement, l’agent est là pour vous éviter le piège de la surestimation, ou au contraire de la vente au-dessous de la valeur réelle. « Généralement, c’est dans les 6 premiers mois que tout se joue. Audelà, le bien risque de se décrédibiliser », souligne Caroline Pradel.



L’offre et de la demande

La maîtrise de l’état de l’offre et de la demande permet de qualifier et de positionner le bien de la façon la plus appropriée. Castelnaudary, par exemple, se caractérise par un habitat rural, un marché essentiellement composé de maisons de ville et de village. « Nous faisons face à une offre importante de pavillons. Leur prix a baissé ces 3 dernières années, c’est donc des biens intéressants pour les acheteurs ». Le produit le plus recherché est la maison de village ou la villa avec terrain, aussi bien que le bâtiment rural : « Comme une grange ou une ferme, un bien qui devient de plus en plus rare ».



Un rôle de dénicheur

Rare, mais pas introuvable, comme cette ancienne grange à rénover de 178 m² sur 4 hectares de terrain située à 5 minutes du centre-village et qui s’est récemment vendue à 97 000 euros. Selon Caroline Pradel, l’agent immobilier incarne aussi un rôle de dénicheur : « Nous travaillons avec un portefeuille d’acquéreurs, dont nous connaissons bien les besoins. Pour eux, nous ciblons au mieux notre recherche. Si nous n’avons pas un certain type de produit, nous le cherchons au travers de notre réseau relationnel et de confrères. Ainsi, nous couvrons une plus grande possibilité d’offres. »



Cibler et concentrer les efforts

Dans le cas d’une vente, passer par un professionnel permet de cibler au mieux la clientèle d’acquéreurs. L’agent gère les visites en triant les potentiels acheteurs : exit les curieux et les dossiers non validés. Votre bien bénéficiera aussi de la meilleure promotion et diffusion : « En plus de notre présence sur 5 sites Internet et du bouche-à-oreille, nous consacrons un budget important à la communication, cela nous permet d’être largement vus. Nous donnons également une grande importance aux photos pour maximiser la mise en valeur du bien », souligne la professionnelle.



Accélérer et maximiser la proposition d’achat

Les professionnels sont unanimes : le mandat exclusif est l’outil le plus efficace pour vendre vite et bien. « Dans ce cas, il n’y a presque pas de négociation car nous fixons le prix au plus juste pour une réalisation rapide. En général, si nous proposons l’exclusivité c’est que nous avons des acquéreurs potentiels en face, » assure la professionnelle. En moyenne, un bien en exclusivité trouve acheteur dans les trois mois.


Posté le 28/02/2019 par Paola Stecca

Autres articles Midi Pyrénées

Voir plus d'articles Midi Pyrénées