Le Havre : Les avantages de faire appel à un agent immobilier

Sylvain Castaigne Directeur et Président de la Chambre FNAIM Seine-Maritime - Eure

Je conseille à tout vendeur ou acquéreur de s’adresser à des agences qui ont des agréments de type FNAIM ou UNIS ou à des réseaux type Century 21 ou Orpi. Cela apporte une sécurisation sur la capacité professionnelle de l’agent immobilier.

02 35 21 24 44
arcade-immo.fr
175, rue V. Hugo,
76600 Le Havre

Isabelle Lemaistre Directrice générale du groupe Lemaistre Immobilier

Avec les réseaux sociaux et Internet, les clients imaginent qu’il est aisé d’effectuer une transaction. Or, une vente sur deux entre particuliers échoue car il n’y a pas un examen pointu du financement.

02 35 22 44 44
lemaistre-immo.fr
91, avenue Foch,
76600 Le Havre

Dans l’achat ou la vente d’un bien, faire appel à un professionnel de l’immobilier s’avère très souvent être la meilleure option pour réussir son opération. Explications.

Avec la multiplication des réseaux sociaux et des sites internet de petites annonces, la tentation pour un particulier de s’improviser agent immobilier peut apparaître séduisante. L’ objectif premier étant de réaliser des économies. Mais, la fonction d’un professionnel ne résume pas à organiser des visites. Son rôle de conseil, sa connaissance du marché et de la réglementation représentent un avantage précieux pour la réussite d’une transaction.



L’estimation, clé de voûte de la vente

« Dans notre métier, estimer un bien à son juste prix, c’est vraiment le nerf de la guerre », affirme d’emblée Isabelle Lemaistre, directrice générale du groupe Lemaistre Immobilier. « Une bonne estimation, c’est une vente assurée », ajoute-t-elle. Attaché sentimentalement à son logement, le propriétaire aura très souvent tendance à lui donner une valeur supplémentaire.



Les dangers de la surestimation

Or, surestimer un produit s’avère généralement contre-productif. « Un logement surévalué suscite moins d’intérêt. Sans agence immobilière, les propriétaires ont tendance à gonfler le prix de vente, le bien traîne sur le marché et la baisse de prix sera d’autant plus conséquente que la négociation sera plus importante », poursuit l’experte.



Regard objectif

Même son de cloche du côté de l’agence Arcade Immobilier. Son directeur Sylvain Castaigne le confirme : « Nous avons la connaissance et l’analyse du marché. Nous sommes capables d’établir l’évaluation d’un bien sur des données précises. Et nous savons qu’un logement au bon prix se vendra toujours mieux et plus rapidement ».



Filtrer les candidats

Recourir aux services d’un agent immobilier présente un autre avantage de taille : un gain de temps non négligeable à la fois pour le vendeur et l’acquéreur en évitant les visites inutiles. En effet, comme nous l’explique Sylvain Castaigne, l’un des rôles de l’agent immobilier consiste à établir une étude personnalisée du projet de l’acheteur et de s’assurer de la solidité de son plan de financement.



Des visites qualifiées

« Cela permet d’effectuer des visites qualifiées puisque nous connaissons le profil de nos acquéreurs, ce qui n’est pas le cas du particulier. Je suis toujours surpris qu’un propriétaire fasse entrer des inconnus dans sa maison », indique-t-il. En outre, après chaque visite, le professionnel est chargé de faire un compte-rendu téléphonique au propriétaire. Un vendeur agissant seul ne récoltera que très rarement le retour des visiteurs.



Choisir un professionnel qui rédige ses compromis de vente

Parmi les compétences d’un agent immobilier, peut également figurer sa capacité à rédiger les compromis de vente. « Attention, toutes les agences immobilières ne le font pas. Il est important, selon moi, que le client, vendeur ou acquéreur, pose la question », insiste Sylvain Castaigne.



Gain de temps

En effet, un compromis de vente pourra être signé en 48 heures par un agent immobilier pour un pavillon et en 5 jours pour un appartement, en raison des éléments complémentaires à obtenir par le syndic de copropriété. En passant par un notaire, le particulier verra ce délai nettement allongé. « En outre, nous réunissons toutes les pièces nécessaires à la rédaction du compromis, un travail de plus en plus exigeant depuis l’instauration de la loi Alur », ajoute Isabelle Lemaistre.



Une bonne connaissance de la réglementation

Par ailleurs, le rôle de conseil de l’agent immobilier auprès de ses clients demeure un élément primordial. Ce dernier doit être capable de répondre aux questions à la fois techniques, financières et juridiques. « L’une de nos fonctions consiste à accompagner le client dans sa démarche de financement. Nous faisons généralement appel à nos partenaires bancaires, notamment des courtiers en prêt », indique Isabelle Lemaistre.



Importance des diagnostics

Concernant les aspects techniques, rarement à la portée d’une personne non-initiée, le professionnel de l’immobilier saura apporter les réponses adéquates… « Nous sommes formés à appréhender les diagnostics qui sont devenus de plus en plus importants ces dernières années », poursuit Sylvain Castaigne. Et ce dernier de mettre en garde contre le fait que certaines promesses de ventes n’aboutissent pas chez les notaires, du fait que l’acquéreur ne prend connaissance que le jour même de ces diagnostics ou de la mauvaise compréhension de leurs contenus.


Posté le 28/01/2019 par Laurence Vallet

Autres articles Haute Normandie

Voir plus d'articles Haute Normandie