Oise et aisne : Beaucoup d’opportunités au sud de l’Oise

Même si des villes historiques comme Senlis ou Chantilly sont difficilement accessibles aux jeunes couples, il suffit parfois de s’éloigner de quelques kilomètres pour trouver son bonheur...
Avec des prix abordables, le sud de l’Oise attire de nombreux acheteurs. La clientèle immobilière du secteur se répartit entre des locaux, des personnes qui travaillent sur le pôle Roissy – Charles-de-Gaulle et des familles de la région parisienne.

Proximité de Paris

Rebutés par les prix en île-de-France, les nouveaux venus apprécient la qualité de vie d’une région qui est également bien desservie par les transports en commun. Les projets liés au Grand Paris vont contribuer à faciliter encore l’accès à la capitale avec de nou-velles gares et des extensions de lignes. « à la recherche d’espace et de calme, les Franciliens sont nombreux à franchir le pas et à s’installer dans l’Oise », confirme Pascal Roggero, directeur de l’agence Orpi à Dammartin-en-Goële.



L’effet de la baisse des taux

La dimi-nution du coût du crédit permet à de nombreux ménages de devenir proprié-taires alors que cette hypothèse n’était pas envisageable auparavant. Le taux moyen sur une durée de 20 ans demeure aujourd’hui inférieur à 2%. Le budget des primo-accédants est forcément plus contraint que ceux qui viennent de revendre un logement pour s’agrandir. « Les primo-accédants qui viennent nous voir disposent d’un budget moyen de 150 000 à 250 000 euros », précise Julien Garcia, directeur de 60immobilier à Gouvieux. « Ceux qui étaient déjà pro-priétaires de leur logement précédent ont une enveloppe située davantage autour de 350000 à 450000 euros. »



Les prix de la maison individuelle

Sur Chantilly, Gouvieux ou Lamorlaye, on peut trouver un appartement 3 pièces pour un prix de 200000 à 250000 euros. Sur des communes comme Précy ou Boran, les maisons d’une surface de 100 à 120 m², 4 chambres et un terrain de 500 m² valent autour de 300000 à 400000 euros. Autour de Dammartin et du Plessis-Belleville, les prix sont plus abordables Une petite maison située dans un lotissement avec une surface habitable de 80 m2 se négocie 250000 à 280000 euros. Les agents immobiliers notent d’ailleurs une tendance à la dimi-nution de la taille des terrains, ce qui permet de devenir propriétaire à moindre coût...


Posté le 07/11/2017 par Christophe Voisin

Autres articles Picardie

Voir plus d'articles Picardie