Oise et aisne : à Compiègne, des prix accessibles

1000€

C’est la mensualité, assurance comprise, permettant d’emprunter 190000 euros au taux de 1,85% sur 20 ans.

Le bien type

Pour 190 000 euros, on peut trouver à Compiègne une petite maison de 90 à 100 m² avec 3 chambres et environ 400 m² de terrain. Dans le centre-ville, un 75 m² bien placé correspond à cette gamme de prix.

Dans la Cité impériale, la baisse des taux représente une véritable bouffée d’air frais pour les candidats à l’achat d’un bien immobilier, qu’ils soient primo-accédants ou pas.
Compiègne présente de nombreux atouts avec la proximité de la région parisienne, le cadre de vie, la forêt... La baisse des taux favorise l’accès à la propriété pour de jeunes couples qui se logeaient jusqu’à alors dans le parc locatif.

Ticket d’entrée abordable

Avec des taux à 20 ans situés sous les 2%, ces ménages ont la possibilité de réaliser leur premier projet immobilier. « Nous voyons arriver de jeunes couples avec des budgets situés entre 120000 et 160000 euros », indique Miloud Zouaoui, directeur de l’agence Laforêt Compiègne. « Dans cette gamme de prix, un primo-accédant peut acquérir un appartement de 2 pièces près du centre-ville. On peut même obtenir un T3 nécessitant un rafraîchissement dans un immeuble des années 1970. »



Des prix hétérogènes

Un ménage dont les revenus se situent autour de 27000 euros par an peut faire face à une mensualité de 750 euros. Cela permet d’emprunter 142000 euros sur 20 ans avec un taux à 1,85%. Dans ce cas de figure, l’achat d’un appartement sur Com-piègne est possible. à noter que les prix immobiliers sur l’agglomération présen-tent de fortes disparités selon les quar-tiers. « Dans le centre historique, les prix commencent à regagner du terrain et les biens partent au prix affiché, constate Valentin Lefever de Sedei Compiègne. En revanche, dans certains quartiers à la réputation difficile, la marge de négocia-tion demeure importante. »



Une mensualité de 1000 euros

Avec des revenus annuels de 35000 euros, un couple peut régler une mensualité de 1000 euros. Toujours avec un taux à 1,85% sur 20 ans, il est possible d'acquérir un bien d'une valeur de 190 000 euros. L’achat d’une maison est alors parfaitement envisageable... Du côté de Choisy-au-Bac ou de Longueil-Annel, une maison avec 3 chambres se vend en effet entre 160000 et 170000 euros. En périphérie de Com-piègne, une maison comptant 3/4 cham-bres se négocie plutôt dans une four-chette allant de 180000 à 230000 euros. Les secundo-accédants sont alors bien placés car ils disposent généralement d’un budget de 200000 à 250000 euros.


Posté le 07/11/2017 par Christophe Voisin

Autres articles Picardie

Voir plus d'articles Picardie