Oise et aisne : Comment trouver le terrain idéal pour sa future maison ?

La recherche d’un terrain constructible constitue une étape essentielle dans un projet immobilier.

Profil type

Selon les professionnels interrogés, les candidats à l’achat d’un terrain constructible présentent des profils assez variés. Il s’agit souvent d’un jeune couple qui n’est pas parvenu à trouver son bonheur parmi les biens immobiliers à vendre dans le secteur recherché. Ce jeune mé-nage opte alors pour une construction neuve qui saura correspondre parfaitement à ses goûts et ses attentes. Selon Julien Especel, cadre commercial chez Maisons ERMI à Lamorlaye : « On trouve par exemple des couples de quadragé-naires qui souhaitent plus grand avec l’arrivée d’un nouvel enfant. Mais nous avons aussi comme clients des seniors qui, au contraire, veulent réduire la voilure avec une nouvelle maison moins vaste ».



Terrain isolé ou en lotissement

Un terrain isolé nécessite un réel niveau d’expertise car l’acquéreur doit réaliser seul l’ensemble des démarches nécessaires pour réaliser son projet immobilier. Mais on peut alors disposer d’un terrain de vaste dimension avec une grande liberté de choix quant au type de construction possible.



Terrain en lotissement

Pour ce qui est du lotissement, il offre un terrain prêt à bâtir, borné de manière précise et viabilisé, c’est-à-dire déjà raccordé aux diffé-rents réseaux. Ce point est important car Laetitia Pierin, en charge du Web marketing pour le constructeur de maisons LDT à Longueil-Annel, prévient que « le raccordement d’un terrain isolé à l’électricité, au gaz, à l’eau, au téléphone et au tout-à-l’égout représente un coût élevé. Dans l’Oise, on peut l’estimer autour de 10000 à 15000 euros ».



À qui s’adresser ?

Le lotisseur est géné-ralement un aménageur ou un promoteur. Dans le sud de la Picardie, l’OPAC de l’Oise intervient également dans cette activité. Son responsable commercial, Thibault Colonne, explique : « l’OPAC de l’Oise réserve des parcelles libres de construction de façon à ce que des particuliers puissent devenir propriétaires de leur maison. De manière générale, nous cherchons à trouver le bon équilibre entre les propriétaires et les locataires ».



PLU

Toutes ces opérations de lotissement sont soumises au Plan Local d’Urbanisme (PLU) défini par la commune qui permet de fournir un cadre juridique et règlementaire à l’expression et à la mise en œuvre d’un projet urbain. Ce PLU fixe les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire concerné.



Des parcelles moins grandes

La taille des parcelles constructibles tend à diminuer de façon à maîtriser les coûts. En outre, les nouveaux acquéreurs ne souhaitent pas forcément consacrer leur temps libre à entretenir le jardin... D’après Laetitia Pierin, « les parcelles se situent aujourd’hui entre 250 et 500 m². Auparavant, la taille standard était plutôt entre 700 et 800 m² ». Sans surprise, les prix des terrains à bâtir sont élevés dans les endroits cotés de l’Oise.
La proximité de l’agglomération parisienne, une bonne désserte ferroviaire ou routière et la proximité de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle influent fortement sur les tarifs affichés. Julien Especel, des Maisons ERMI, propose un terrain à Orry-la-Ville de 700 m² à 200000 euros alors que le train permet de rejoindre Paris en 17 min. À Chantilly, la gare est également pratique pour ceux qui travaillent sur la capitale mais la ville a peu de terrains disponibles.



Des biens encore abordables

Pour trouver des produits moins onéreux, le candidat à l’achat d’un terrain doit accepter de s’éloigner de la région parisienne. On se dirigera alors au nord de Creil ou vers Beauvais. Du côté de Noailles, un terrain de taille standard est valorisé moins de 100000 euros. L’OPAC de l’Oise réalise actuellement une opération immobilière à Villeneuve-les-Sablons, près de Méru. « Les parcelles mesurent ici entre 400 et 700 m² avec des prix qui se situent entre 80000 et 90000 euros. Ce budget est acceptable pour les acquéreurs. » Pour un budget plus serré, il est conseillé de regarder au nord de Compiègne où les prix demeurent abordables. Dans la région de Noyon, on peut même trouver un terrain entre 30000 et 40000 euros...


Posté le 04/10/2017 par Christophe Voisin

Autres articles Picardie

Voir plus d'articles Picardie