Rénovation : L’ancien à rénover, état des lieux dans l’Oise et l’Aisne

Sylvie Delpierre Gérante de l’Agence Centrale

Nous proposons près de Villers-Cotterêts une maison à rénover entièrement qui compte 3 pièces dont 2 chambres. La surface habitable est de 70 m². L’environnement est calme avec la proximité de la forêt. Le tarif est fixé à 88 000 €.

03 23 96 05 93
agcentraleimmo.com
817, place du Dr Mouflier - B.P.7,
2600 Villers-Cotterêts Cedex 5

Séverine Catenne Gérante de l’Agence L’Adresse TLG Catenne Immobilier

Une belle propriété ancienne située à Lévignen est disponible à 320 000 €. Avec 3 grandes chambres et 160 m² habitable, elle nécessite des travaux de décoration. Elle est bien placée avec un accès direct à la RN2 et elle offre un grand jardin.

03 44 87 17 49
adresse-crepyenvalois.com
2, rue Nationale
60800 Crépy-en-Valois

L’achat d’un bien immobilier ancien à rénover peut permettre de réaliser une bonne affaire. Il s’agit d’une réelle opportunité pour des personnes prêtes à s’engager elles-mêmes dans des travaux, à moins de faire appel à des entreprises spécialisées.

Des produits recherchés

La proximité de l’agglomération parisienne attire les acquéreurs dans l’Oise et dans le sud de l’Aisne. Dans une région où les biens anciens sont nombreux, certains candidats se focalisent sur les produits qui nécessitent une rénovation. « Le profil-type est généralement un jeune couple de primo-accédants. Ils n’ont pas peur de s’engager dans des travaux de rénovation qui vont leur permettre d’amé-nager un logement correspondant parfaitement à leur goût. », explique Sylvie Delpierre de l’Agence Centrale à Villers-Cotterêts. L’ennui c’est que ce type de bien est devenu rare dans le sud de la Picardie dans la mesure où la demande est plus élevée que l’offre. Les amateurs ont bien compris tout l’intérêt de ce genre de biens



Des prix toujours attractifs

Séverine Catenne, de l’agence L’Adresse TLG Catenne Immobilier à Crépy-en-Valois, ajoute : « des marchands de biens s’intéressent également aux produits anciens à rénover. La concurrence est donc forte pour trouver le bon logement au bon prix ». Si l’on revient en arrière, on constate néanmoins que la baisse des prix de l’immobilier dans la région depuis 7 ou 8 ans permet aujourd’hui de réaliser des affaires intéressantes. Un bien à rénover estimé autour de 100000 euros en 2010 a perdu de la valeur, son tarif se situe maintenant autour de 70000 à 80000 euros. Les propriétaires de ce genre de produit sont d’ailleurs bien au fait du recul observé. Ils sont mieux disposés pour ajuster le prix de leur logement qui nécessite des travaux que les détenteurs d’une maison en parfait état.



Faire les travaux soi-même

En réalisant personnellement les travaux nécessaires à la remise en état d’un logement, on peut réaliser d’importantes économies. « Les acheteurs d’un bien à rénover dans la région ont souvent un budget assez restreint. L’enveloppe consacrée aux travaux tourne autour de 10000 à 15000 euros », note Sylvie Delpierre. Mais il convient d’avoir du temps disponible et d’être bien conscient des limites de ses compétences pour s’engager dans un chantier de rénovation. On constate que les nouveaux propriétaires se chargent la plupart du temps eux-mêmes de la plomberie et des sanitaires mais qu’ils font appel à des professionnels pour l’électricité et les fenêtres. De plus, les nouveaux acquéreurs se font souvent épauler par leur famille pour aller au bout de leur projet.



Des maisons dans leur jus

Les biens à rénover qui arrivent sur le marché ont souvent été occupés par la même famille depuis 30, 40 ans, voire davantage. Les vendeurs sont fréquemment des personnes âgées qui décident de changer de logement pour se rapprocher des commodités. La maison est alors dans son jus... Certains avantages fiscaux existent pour ceux qui choisissent de se lancer dans ce type de projet. « Les travaux de rénovation énergétique portent sur le remplacement des fenêtres ou sur l’installation d’une nouvelle chaudière. En passant par un professionnel agréé Reconnu Garant de l’Environnement, on peut déduire de son impôt sur le revenu 30% des dépenses engagées », rappelle Séverine Catenne .Toujours en passant par une entreprise offrant le label RGE, il est possible d’obtenir un éco-prêt à taux zéro allant jusqu’à 30000 euros.



Des exemples de biens

L’Agence Centrale à Villers-Cotterêts propose une maison de ville à rénover située à La Ferté-Milon. Elle comprend une surface habitable de 80 m² avec 580 m² de jardin. Son prix : 119500 euros. Autre exemple de bien disponible sur le marché : une maison de campagne qui doit être remise en état sur Pierrefonds. La toiture est neuve, le reste est à faire... Avec 100 m² et 4 pièces, le prix de cette maison est fixé à 77000 euros. Il arrive parfois que des biens soient proposés avec un intérieur à aménager entièrement. C’est le cas de cette propriété de 200 m² habitable avec 1500 m² de terrain qui s’est vendue seulement 100000 euros. Mais si la toiture était neuve, il n’y avait ni salle de bains, ni cuisine, ni fenêtre...


Posté le 05/09/2017 par Christophe Voisin

Autres articles Picardie

Voir plus d'articles Picardie