Beauvais : Un aéroport et cætera

La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais possède le plus haut choeur au monde. Elle serait la plus grande cathédrale gothique de France devant celle d'Amiens. Cette ville n'existe pas seulement grâce à son célèbre aéroport. Elle est aussi préfecture, au coeur de l'Oise, et ses prix de l'immobilier sont très attractifs.

Tendances.

Beauvais est, désormais, universellement connue pour son aéroport où les routards du monde entier, en visite à Paris ou en partance vers de lointaines contrées, sont passés un jour où l'autre. En quelques années, Beauvais est, en effet, devenu le 9e aéroport de France, spécialisé dans les voyages « low cost ». On en aurait presqu'oublié que, derrière cette destinée aéroportuaire, se cache une ville à la longue histoire : sa cathédrale Saint-Pierre - la plus haute cathédrale gothique de France - date du XIIIe siècle et elle a été bâtie sur l'emplacement d'un édifice religieux datant du Xe siècle.

L'histoire de Beauvais, c'est aussi le bombardement allemand meurtrier de 1940 qui a détruit la moitié de la ville dont la reconstruction donne à celle-ci, pour une part, son cachet actuel. Préfecture de l'Oise, depuis 1790, elle se trouve au coeur du département, à 62 km d'Amiens, 78 de Paris et 90 de Rouen. Cette situation la met au carrefour du sud de l'Oise, et ses villes riches telles Chantilly ou Senlis, et du nord, plus déshérité.

Évidemment, elle présente tous les atouts d'une ville de sa taille : des écoles, des lycées, une antenne de l'université de Picardie, un centre hospitalier, des commerces de proximité, des grandes surfaces, une vie culturelle et sportive intense... rien ne manque. La SNCF assure la liaison entre la ville et Paris gare du nord, que l'on rejoint en une heure et trente minutes. Autre atout, les prix de ses produits immobiliers, qui n'ont rien de comparables avec ceux du sud du département ou de la région parisienne pourtant proche. Ici, on peut trouver une petite maison, proche du centre-ville, de 100 m² habitables, pour 185 000 euros, ou un appartement de 3 pièces de 60 m² habitables, en centre-ville, avec 3 pièces pour 120 000 euros.



Un léger mieux, pas une relance, pour autant.

En 2013, 2014 et 2015, nous avons connu d'importantes baisses de prix, de 20 à 25 %. Depuis, les prix semblent se stabiliser et les taux d'emprunt, historiquement bas, permettent de relancer, quelque peu, la machine. Cela redémarre, comme on dit, mais gentiment. Il y a un léger mieux, mais ce n'est pas la relance dont on parle beaucoup. Ici, les produits demeurent très abordables. Ainsi, on peut trouver une maison beauvaisienne typique, de 120 m², sur 3 étages, en brique, mitoyenne, avec 3 chambres pour 210 000 euros. Ou un appartement ancien en centre-ville, comme ce 80 m² au 1er étage, que nous venons de vendre, place des Halles, pour 173 000 euros.
Luc Degallaix, Directeur Stéphane Plaza Immobilier, Beauvais


Posté le 06/02/2017 par GEORGES OMER

Autres articles Picardie

Voir plus d'articles Picardie