LAMBESC - PÉLISSANNE : AU FIL DE LA TOULOUBRE

2 966

C'est, en euros et au m², le prix moyen de l'immobilier, tous biens confondus à Lambesc.

EffiCity Lambesc, novembre 2014

Située au coeur de la Provence, au pied de la chaine des Côtes, et non loin d'Aix-en- Provence, Lambesc a su préserver son caractère provençal, très recherché. Distantes d'une dizaine de kilomètres, ces deux villes, reliées par le fil de l'eau de la Touloubre, ont su conserver leur charme provençal.

État des lieux.

Lambesc, cité de caractère

Des deux villes, Lambesc est la plus animée. Ses infrastructures sportives sont plus développées, avec notamment la présence d'une piscine intercommunale. Les rencontres culturelles sont nombreuses et les clubs d'activités très diversifiés, à l'image des commerces de proximité de cette ville qui profite de la qualité des transports en commun de la communauté du pays d'Aix. De son riche passé, elle a conservé des immeubles particuliers imposants, dont certains ont été transformés en appartements. En périphérie, plusieurs quartiers pavillonnaires se sont développés, laissant aux acquéreurs, l'opportunité de faire construire.

Pélissanne, option campagne
Un peu moins développée que Lambesc, la ville a conservé un esprit plus villageois, malgré sa grande proximité avec Salon-de-Provence à laquelle elle est reliée par plusieurs lignes de transport en commun. Un réseau administré par la communauté d'agglomération rivale de la CPA : Agglopole Provence. Son côté campagne tranquille, et proche des réseaux autoroutiers et des grandes villes (à quarante-cinq minutes de Marseille, à trente d'Aix-en-Provence et vingt d'Avignon) séduit les familles. Celles-ci y trouvent leur compte en matière de groupes scolaires jusqu'à la fin du collège. La révision du plan local d'urbanisme a donné lieu à l'urbanisation de plusieurs secteurs et de nombreux logements individuels et collectifs sortent de terre.

Un marché réajusté
Le marché de l'immobilier est marqué par une augmentation du volume de biens à la vente et le réajustement global des prix qui en a résulté. Une maison de type 4 vaut en moyenne 300 000 euros. Les biens haut de gamme et les produits contemporains sont plus nombreux à Pélissanne, mais le marché est marqué sur ce créneau, par un fort attentisme des acquéreurs.



Bernard Ramon, maire de Lambesc.

Avant 2008, nous avons dû répondre à une forte demande de logements. Nous avons construit de nombreuses zones pavillonnaires, du collectif et des biens intermédiaires. Aujourd'hui, l'une des priorités est la construction de logements sociaux que nous allons développer au travers de différents programmes en cours d'étude. Nous axons sur de petits collectifs, qui comprendront 30 % de logements sociaux. Dans la seconde partie de mon mandat, je porterai toute mon attention sur la réhabilitation de l'ancien site industriel Ours, ex-confiturier, situé au nord-ouest de la ville. J'ai le projet d'y créer une zone d'aménagement concertée, mixant individuel et collectif. Nous travaillons également à améliorer l'attractivité de la ville, en rénovant le centre ancien. Cette opération débutera dès janvier 2015 et s'étalera jusqu'en 2020, avec la réfection de toutes les voies et entrées de ville. Ces projets attireront de nouveaux commerces et amélioreront la qualité de vie des habitants.


Posté le 01/12/2014 par DEBORA FIORI

Autres articles Provence Alpes Côte d'Azur

Voir plus d'articles Provence Alpes Côte d'Azur