Annonce immobilière : comment faire mouche ?

annonces immobilieres

Bien rédiger sa petite annonce immobilière

 

L’arrivée d’Internet a révolutionné l’immobilier : désormais, c’est sur le Net que sont diffusées la grande majorité des annonces immobilières. On en trouve des dizaines de milliers, sur les sites spécialisés. Mais comment sortir du lot ? Logic-Immo vous donne les clefs pour bien rédiger votre annonce immobilière. 

 

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier : que vous cherchiez à le vendre ou à le louer, à moins de faire appel à un agent immobilier qui se chargera de tout, vous devrez rédiger une petite annonce pour mettre votre logement sur le marché. Mais face à la multitude des offres, difficile de faire la différence. Bien rédiger votre annonce immobilière est l’étape essentielle pour trouver rapidement un acheteur ou un locataire.

 

 

 

 

Comment rédiger votre annonce ?

 

L’avantage d’Internet est que vous n’êtes pas limité en termes de longueur : vous pourrez donc rédiger l’annonce la plus complète possible pour présenter votre bien.

Certains éléments doivent impérativement être précisés :

 

  • Type de bien (maison, T2, studio…)
  • Surface (au sol ou en loi Carrez pour les appartements mansardés notamment)
  • Prix (pour la location, précisez si les charges sont incluses ou non)
  • Nombre de pièces et leur descriptif (salle de bain, cheminée, cuisine équipée…)
  • Etage (et éventuellement présence d’un ascenseur)
  • Extérieurs (balcon, terrasse, jardin…)
  • Autres atouts : cave, parking, dressing, rangements…

 

Prévoir des photos

 

Les annonces les plus consultées sont celles qui présentent des photos du bien disponible : n’hésitez pas à en publier plusieurs, des différentes pièces et sous différents angles, afin que les acheteurs ou locataires potentiels puissent se projeter.

Pour que vos photos soient un atout pour votre annonce, pensez à les prendre un jour où il fait beau, afin que les pièces soient les plus lumineuses possibles. Si le bien est meublé ou habité, prenez soin de ranger les pièces : des photos d’un appartement mal rangé risquent de nuire à la qualité de votre annonce.

Enfin, certains ajoutent également un plan du logement : un petit plus qui permettra de donner un excellent aperçu de la nature du bien disponible.

 

Les erreurs à éviter

 

Attention aux fautes d’orthographe et aux abréviations : même si votre annonce a vocation a être publiée sur Internet, il est important de soigner les détails. Par ailleurs, faites attention à la mise en page: un texte sans ponctuation ni saut de ligne, ou écrit tout en majuscules, sera difficile à lire et risque de rebuter de potentiels acheteurs / locataires.

 

Evitez certaines formules :

 

  • « à rafraîchir », qui sous-entend que le bien est en mauvais état
  • « quartier animé », qui laisse entrevoir un environnement bruyant
  • « coquet », qui signifie que le bien est minuscule (notamment depuis le célèbre sketch de Patrick Timsit)

 

Une fois votre annonce rédigée, vous devrez la mettre en ligne : choisissez avec soin les sites d’annonces immobilières sur lesquels vous souhaitez la publier. La plupart proposent un moteur de recherche par critères : il est donc capital de remplir tous les champs, pour que votre annonce ressorte dans toutes les recherches ciblées. 

Posté le 24/02/2014 par
Logement Immobilier

Autres articles nationaux

Voir plus d'articles nationaux