LA GARDE, LE PRADET ET CARQUEIRANNE : UN SECTEUR À LA RELANCE

La diversité des biens est couplée à une légère baisse des prix. Deux facteurs qui entretiennent la demande d'actifs locaux et d'acheteurs hors département.

La Garde et Carqueiranne ont un grand potentiel pour les actifs et les retraités.

Nous sommes présents à La Garde et à Carqueiranne avec plusieurs programmes en résidence principale. La Garde profite d'un large tissu industriel et commerçant avec, notamment, la proximité du centre commercial Grand Var. Il nous reste dix terrains de 400 à 800 m² à vendre ZAC des Coteaux, de 170 000 à 360 000 euros. Dans cette ZAC, la totalité des appartements de nos programmes Iris et OEillet a été commercialisé. Nous démarrons aussi, en centre-ville, Les Jardins d'Ithaque, dont la vente va débuter en janvier. Carqueiranne, plus tournée vers la mer, a un gros potentiel de villégiature, avec une vocation CSP+ et des biens plus cotés. La commune attire des retraités aisés et propose aussi, c'est nouveau, du logement social. Nous sommes en train de réaliser un programme de trente logements en centre-ville, près du port, une partie en libre, l'autre en accession sociale. Pour la partie libre, nous proposerons à la vente, dès mars 2014, de grands T2 à T5 à environ 4 500 euros/m².

Jean-manuel Cananzi
Président directeur général du groupe Jenzi
Jenzi
375, rue des Frères-Lumière
83087 Toulon
Tél. : 04 94 08 00 19
Fax : 04 94 21 00 71
groupimmo@yahoo.fr
www.delta-immobilier.fr



Au Pradet, les prix se sont stabilisés et nous observons une reprise de la demande.

Le Pradet a toujours été attirant pour une clientèle extérieure au Var, notamment pour la retraite. Les secteurs littoraux de la Garonne et des Oursinières sont les plus recherchés pour leur accès aux plages. Les acquéreurs sont en quête de villas bord de mer, vue mer ou d'appartements aux belles prestations dans des résidences fermées. Les prix restent élevés. Ils ont un peu baissé au premier semestre mais ils se sont stabilisés et nous observons une reprise de la demande. Mais Le Pradet n'est pas accessible à tous. Pour une villa en lotissement d'environ 90 m² sur 300 m² de terrain, il faut compter plus de 340 000 euros. Donc, le marché des maisons individuelles concerne plutôt les CSP+. Le centre du village reste plus accessible. Il intéresse des investisseurs locaux pour des studios ou T2, mis en location. Nous avons aussi affaire à des primo-accédants qui visent des appartements anciens, entre 2 500 et 2 800 euros/m².

Christine Garsiglia
Responsable de L'Adresse agence CACI
L'Adresse
74, avenue de la Première-DFL
83220 Le Pradet
Tél. : 04 94 21 72 74
caci-immobilier@ladresse.com
www.caci-immobilier.com



Les prix baissent, mais sans effondrement. Inutile ici de faire des offres trop basses !

La Garde est un marché pour actifs locaux en résidences principales, villas ou appartements. La mixité est grande. On trouve aussi bien des logements anciens à 150 000 euros pour primo-accédants que des villas de standing entre 500 000 et 750 000 euros, à Sainte-Marguerite ou chemin des Crêtes, ainsi que des T4/T5 dans de belles résidences, proposés autour de 400 000 euros. Il existe aussi quelques maisons, proches du centre-ville, à moins de 250 000 euros. 2013 à La Garde a été beaucoup mieux qu'espéré. Les taux bas et la légère baisse des prix ont maintenu la demande. À Carqueiranne, les biens sont de haut standing. Un 80 m² sur le port, avec terrasse, peut se vendre 580 000 euros. Certaines villas grimpent jusqu'à trois millions d'euros. Globalement, sur ces deux villes, les prix baissent. Une villa ou un appartement bien placé, avec vue, se vend toujours au meilleur prix, la qualité de l'environnement restant primordiale : les acheteurs doivent savoir qu'il est inutile de faire des offres trop basses sur ce type de biens.

Loïc Ponsin
Gérant de l'Immobilier Ici & Là
l'Immobilier Ici & Là
13, rue Charles-Sandro
Les Floralies
83130 La Garde
Tél. : 04 94 14 04 12
Fax : 04 94 03 77 58
icietla83@orange.fr
www.icietla83.com



Le marché de La Garde s'est stabilisé et la demande se maintient.

La Garde est un marché souvent largement surestimé par les propriétaires, même si les prestations, l'entretien et l'état d'un bien peuvent justifier des prix plus prononcés. Les prix hauts se justifient pour des appartements ou des villas de qualité, avec de belles prestations. Avec un prix justifié et cohérent, les transactions sont dynamiques, dans le cas contraire, les offres arrivent moins vite et sont plus pénalisantes. La Garde est un secteur assez diversifié, sur lequel je sélectionne soigneusement les dossiers. La clientèle principale est constituée d'actifs locaux, de salariés mutés et de retraités, qui appartiennent plutôt à la catégorie intermédiaire. Mais nous rencontrons aussi des primo-accédants, en quête de petites surfaces de type T3 à 150 000 euros, mais il doivent souvent revoir leurs prétentions à la baisse. Les retraités constituent un autre pan du marché. Certains cherchent un appartement de qualité proche des commerces. D'autres visent la villa mais on retrouve parfois cinq ou dix ans plus tard ceux d'entre eux qui ont vu trop grand.

Cyril Mamou
Directeur d'Agence Clés du Sud
Agence Clés du Sud
108, avenue Gabriel-Péri
83130 La Garde
Tél. : 04 94 14 78 48
agence@clesdusud.fr
www.clesdusud.fr


Posté le 06/01/2014 par PHILIPPE BOURGET

Autres articles Provence Alpes Côte d'Azur

Voir plus d'articles Provence Alpes Côte d'Azur