L'achat immobilier ? Non merci…

achat immobilier,
75 % des Français renoncent à leur projet immobilier
 
Un contexte économique incertain, des prix élevés, des mesures fiscales floues, un pouvoir d’achat diminué : la France traverse une période de crise qui fragilise le marché de l’immobilier. Pour les Français, acheter est devenu trop risqué : tel est le constat qui ressort d’un récent baromètre Ifop pour le compte d’un site d’annonces immobilières, qui estime que 75 % des Français déclarent ne pas avoir de projet immobilier. 
 
Pour plus de la moitié des Français (51 %), la période est pourtant jugée favorable pour réaliser un projet immobilier : pour 64 % des Français, ce contexte est même « optimal » en raison des conditions d’emprunt (dont les taux sont particulièrement bas). Et pourtant, malgré cet optimisme, seuls 25 % ont un projet immobilier : un chiffre qui traduit l’inquiétude des Français qui préfèrent renoncer à acheter pour l’instant.
 
Un budget en hausse
 
En 2011, un tiers des Français avait un projet immobilier. En 2013, il n’y en a plus qu’un quart. Dans 93 % des cas, ce projet est un achat. Et contre toute attente, les acheteurs sont de plus en plus aisés : avec un montant de 217 934 €, le budget moyen des futurs acheteurs a augmenté de 14 % par rapport à janvier 2013.
 
Le montant de l’apport a également considérablement augmenté (+30 %), passant de 83 072 € à 107 387 € en à peine 9 mois.
 
La location : une obligation plutôt qu’un choix
 
D’après le baromètre, 57 % des Français considèrent qu’être locataire signifie ne pas avoir les moyens d’être propriétaire et 7 % estiment que la location évite de se retrouver dans une situation financière difficile.
 
Pourtant, les Français consacrent un tiers de leur salaire net à la location. 
 
Le baromètre s’intéresse également aux freins à la location :
 
  • Un loyer trop élevé (53 %)
  • Les garanties exigées par le bailleur 
  • Le montant de la caution (8 %)
  • Les frais d’agence (7 %)
  • Le manque d’offres (7 %)
 
La méfiance envers les actions gouvernementales
 
Alors que 64 % des Français jugent le moment favorable pour réaliser un projet immobilier, ils ne sont que 8 % à en attribuer les mérites à l’action gouvernementale.
 
Depuis plusieurs mois, le gouvernement met en place de nombreuses réformes pour relancer la construction de logements, favoriser la mise sur le marché de nouveaux biens et faciliter l’accès au logement. Malgré tout, seul un tiers des Français a confiance dans l’Etat : un chiffre qui a baissé de 4 % depuis janvier 2013…
 
En matière de location, 33 % des personnes interrogées estiment que l’encadrement des loyers est la mesure la plus efficace pour favoriser l’accès au logement. En ce qui concerne la propriété, 29 % pensent que la limitation des taux de crédit est la mesure la plus favorable.
 
François Hollande a fait de l’immobilier l’une des priorités de son mandat, comme le prouvent le projet de loi Alur porté par Cécile Duflot et les nombreuses mesures visant à relancer un secteur frappé par la crise. Ce récent baromètre met en lumière l’inquiétude des Français qui préfèrent renoncer à leur projet immobilier plutôt que de prendre des risques. Espérons que les mesures prises par le gouvernement vont enfin rassurer les Français et leur redonner l’envie d’acheter. 
Posté le 08/10/2013 par Logic-immo.com
Immobilier

Autres articles nationaux

Voir plus d'articles nationaux