Accueil

Location d'une chambre en résidence U : les conditions d'attribution

Les étudiants désireux de louer une chambre en résidence universitaire ont le choix entre trois possibilités : la résidence universitaire classique, la résidence universitaire gérée par une société de HLM et enfin la résidence universitaire privée. Dans les deux premiers cas, il faudra passer par le CROUS, dans le dernier, il s'agit de la même démarche que dans le locatif privé. 

Il faut savoir qu'il y a environ 650 résidences universitaires privées en France, généralement situées à proximité des lieux d'études, offrant les mêmes avantages que les résidences publiques et ouvrant droit aux aides au logement.
Pour se voir attribuer un logement dans une résidence gérée par les HLM, il faut prendre un rendez-vous auprès de l'assistante sociale du CROUS du lieu où l'on étudie. Celle-ci effectuera une évaluation sociale et aidera à remplir le dossier d'admission. Il convient ensuite de prendre rendez-vous auprès du directeur de la résidence pour déposer le dossier. Ici la priorité est accordée aux couples ou aux personnes qui ont des enfants.

La demande de chambre en résidence universitaire classique est subordonnée à l'obtention d'une bourse et est à renouveler chaque année. N'ont droit à ce type de logement que les français de moins de 28 ans, qui suivent une formation à temps plein dans un établissement public. Les handicapés sont exemptés de cette limite d'âge. Les étudiants ressortissants de l'Union Européenne et les Suisses doivent avoir occupé un emploi en France pendant deux années ou leurs parents ou tuteurs résider en France régulièrement et de façon ininterrompue depuis cinq ans. Les étudiants participant à un programme d'échanges sont pris en charge par Campus France, en relation avec le CROUS.
Plusieurs critères sont pris en compte. Les revenus du foyer fiscal, le nombre d'enfants à charge, l'éloignement du domicile familial par rapport au lieu d'études et enfin les résultats universitaires. 

Pour faire sa demande de chambre universitaire, il suffit de remplir en ligne, sur le site du CROUS du lieu d'études, le Dossier Social Logement entre le 15 janvier et le 30 avril pour l'année suivante. 
Fin juin, dès réception de l'avis d'admission, il faut s'acquitter du paiement d'une provision du montant du loyer ainsi que du premier mois de loyer. Il faut aussi fournir un acte de caution solidaire rempli et signé par un garant qui doit avoir un revenu de 3 à 4 fois supérieur au loyer, signer le règlement intérieur, compléter la fiche de renseignement. A l'entrée dans la résidence il sera demandé le certificat de scolarité de l'année précédente et la carte d'étudiant de l'année en cours ou le certificat d'inscription, une attestation d'assurance habitation, un RIB, deux photos 
d'identité ainsi que la photocopie de la carte d'identité en cours de validité.

Publié par  - 17/01/2014
';