La location de chambres entre particuliers

« Lorsque l'on envisage un déplacement personnel, quelle qu'en soit la durée, on s'arrange pour trouver un hébergement temporaire qui allie le prix à la qualité, la proximité avec le ou les lieux que l'on va fréquenter et, de préférence, le confort. Il convient à ce titre de promouvoir le système de la location de chambres entre particuliers, rentable dans les deux sens à plus d'un titre :

Pour le locataire : une solution économique, pratique et sans contrainte

Prendre une chambre chez l’habitant revient tout d'abord bien moins cher que n'importe quelle autre solution : bien moins onéreuse qu'un hôtel ou qu'un meublé de tourisme ou d'affaires (vous pouvez vous loger pour 35€ la nuit sur Paris par exemple), la chambrée chez un particulier n'exige pas de règles aussi strictes que ces deux modèles d'hébergement : le propriétaire n'a pas de taxe à payer tant qu'il reste dans ce modèle et pratique donc des coûts bien moindres qu'ailleurs.

Cette solution étant facile à mettre en place, le nombre d'offres est en constante augmentation sur le site: qu’il s’agisse de location de chambres ou studettes, de colocation, ou de chambres d’hôtes, le locataire n'a bien souvent que l'embarras du choix en ce qui concerne le lieu : les offres sont nombreuses, les durées proposées variées et ont donc de grandes chances de correspondre aux envies et aux besoins de chacun : on comprendra l'avantage qui existe à ne pas avoir une heure de transports entre son domicile et son lieu de travail.

 Enfin, on ne saurait négliger un aspect humain important : il est plus agréable lorsque l'on se déplace seul de rentrer dans une maison habitée et vivante plutôt que dans une triste mansarde solitaire et sous les toits. A ce titre, la location de chambre chez un particulier fait valoir ses avantages.

Pour le propriétaire : un avantage pécuniaire, chaleureux et astucieux

Bien évidemment, si le locataire est soulagé de rentrer chez quelqu'un plutôt que seul, l'équation fonctionne aussi dans le sens inverse : bien des propriétaires préfèrent voir leur logement habité plutôt que marqué par l'absence de la personne dont on loue la chambre. On joint donc l'utile à l'agréable.

Utile, justement, puisque le propriétaire perçoit un loyer défini par contrat avec son locataire : pour une chambre de 15 mètres carré louée 350€ par mois, alors qu'elle coûtera sur un an 70€ en électricité et autant en chauffage, le calcul est vite résolu. Tout le monde en sort gagnant, et de la bonne façon.

 Enfin, il n'appartient qu'au propriétaire de tisser un lien avec la personne qu'elle héberge : lorsque le contrat aura pris fin et que celle-ci aura regagné ses pénates, elle sera contente de pouvoir un jour rendre la pareille à son ancien propriétaire. »

Publié par  - 04/05/2009