Acheter en viager

Acheter en viager est un bon moyen d'investir sur le moyen et long terme pour préparer l'avenir. Il s'agit d'un investissement immobilier s'apparentant à un crédit, sauf qu'il est dépourvu d'intérêts bancaires et de frais de gestion.
Comme tout type d'investissement, l'achat en viager possède des avantages et inconvénients, à prendre en considération avant engagement.
Acheter en viager se fait en 2 étapes: on investit au départ sous forme d'un "bouquet" qui représente environ 20% de la valeur du bien. 
Cette somme est versée au propriétaire et est complétée par ce qu'on appelle une "rente viagère", qui elle est versée au vendeur jusqu'à son décès.
Le bien immobilier, lui, peut être soit occupé par le vendeur, et dans ce cas ce dernier est tenu d'entretenir le bien, soit par l'acheteur lui-même. Il peut être également loué, ce qui représente pour l'acheteur un avantage de taille puisqu'il lui permet d'amortir la rente grâce aux loyers qu'il reçoit.
L'acquisition se fait donc progressivement et avec souplesse.
La différence avec un bien que l'on acquiert de façon classique et à crédit, outre l'absence de frais bancaires, réside dans le fait qu'on ne connaît pas la date de décès du vendeur. Cette inconnue est bien entendu à prendre en compte.
Voici une explication plus en détail des différents étapes de l'achat en viager.

La rente viagère

Le principe La rente viagère intervient le plus souvent en complément d'une pension retraite, en tant que revenu régulier, grâce à des placements du bénéficiaire en... Lire cet article