Accueil

Grenoble et Région VOIRON, L'EFFERVESCENCE D'UN SECTEUR EN VUE

246 200

C\'est, en euros, le prix moyen pour l\'achat d\'une maison ancienne à Voiron, sur les quartiers du centre-ville ouest, à proximité de l\'avenue Jean-Jaurès, ainsi que sur les secteurs du Grand Brunetière et du Criel Nord.

Notaires de France - Perval, mai 2011

1 690

C\'est le prix moyen bas, en euros et au m², pour l\'achat d\'un appartement ancien à Voiron. La moyenne haute est, elle, de 2 340 euros/m². Soit une hausse de l\'indice d\'achat des appartements anciens en Isère de 3,8 % pour 2010-2011.

Notaires de France - Perval, mai 2011

3 280

C\'est le prix plancher, en euros et au m², pour l\'achat d\'un appartement neuf dans la commune de Voiron, toutes surfaces et tous secteurs confondus. Le ticket d\'entrée pour le même type de bien s\'établit, lui, à 2 870 euros/m².

Notaires de France - Perval, mai 2011

La place de la République où trône la fontaine de Charles X, à Voiron. À 25 kilomètres au nord-ouest de grenoble et à 43 au sud-ouest de chambéry, la commune de voiron, forte de ses 20 000 habitants, a rejoint l'unité urbaine grenobloise en janvier 2010. porte d'accès au massif de la chartreuse et à la vallée du grésivaudan, cette localité dynamique et conviviale a su conserver nombre d'atouts essentiels pour continuer d'attirer un nombre croissant d'acquéreurs

L'IMMOBILIER RESTE UNE VALEUR FIABLE FACE À L'INFLATION ET À LA VOLATILITÉ DES MARCHÉS BOURSIERS !

© Ville de Voiron / DR

Nous avons effectué un très bon premier semestre cette année, témoin d'une belle vitalité du marché, sans pour autant que l'on arrive à une flambée des prix. Mais avec l'automne, nous assistons à un léger ralentissement des transactions ainsi que des tendances nouvelles, avec une préférence marquée pour les biens collectifs aux dépens des villas individuelles. Les primo-accédants, notamment, sont très à l'affût d'appartements à prix abordables, dans une fourchette comprise entre 1?900 et 2?200 euros/m².

Dans le Y
Ce qui plaît beaucoup à nos acquéreurs, c'est le caractère de petite ville de province qui se dégage de Voiron, ainsi que sa localisation dans le «?Y?» grenoblois comprenant une centaine de communes de la vallée de l'Isère et du Drac sur son territoire. Qui plus est, Voiron profite d'une situation privilégiée puisqu'elle est située à l'est de Lyon, avec des niveau de prix plus abordables que dans la vallée. Malgré un trafic routier important entre Voiron et Grenoble, la commune offre une bonne liaison ferroviaire entre les deux villes. Actuellement, nous assistons au retour des investisseurs sur le secteur, plus enclins à effectuer des placements dans la pierre que dans les valeurs boursières. Reste que la loi sur les plus-values immobilières de 2012 risque fort de bloquer le phénomène de la redistribution intergénérationnelle des biens, qui jusqu'alors tenait ses promesses.

Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim Rhône-Alpes

VOIRON PROPOSE DES BIENS DE QUALITÉ À PRIX CORRECTS, CE QUI ATTIRE UNE CLIENTÈLE GRENOBLOISE.

© Ville de Voiron / DR

Globalement, sur Voiron, le marché est un peu similaire à celui de Grenoble. Nous avons une belle palette de biens à la vente, mais nous rencontrons de réelles difficultés à déclencher la volonté d'achat des acquéreurs, qu'il s'agisse de produits anciens ou neufs. Dans le neuf, justement, nous proposons actuellement un beau projet de villas, entre 80 et 100?m², Le Clos des cerisiers. Leur prix d'appel est estimé entre 215?000 et 230?000 euros, ce qui équivaut plus ou moins au prix d'un appartement en centre-ville.

Construire plus
Le coeur de notre clientèle est constitué de primo-accédants disposant de budgets compris entre 150?000 et 200?000 euros. Nous rencontrons également plusieurs Grenoblois, qui n'hésitent pas à venir s'installer sur Voiron pour acquérir une résidence à des prix corrects, mais aussi des Voironnais de souche, attachés à leur commune et souhaitant y rester. Voiron est une commune très dynamique, que ce soit au niveau de la culture, du sport ou des loisirs, sans oublier les nombreuses commodités d'usage. De plus, la ville est très accessible, tant au niveau routier que ferroviaire, ce qui favorise les projets de construction dans le secteur, qui ont d'ailleurs le vent en poupe. En effet, les coûts d'une maison neuve étant proche de ceux des bâtis existants, les acquéreurs préfèrent opter pour un bien à leur image, entièrement à leur goût.

Nicolas Fiorèse, directeur commercial du groupe Agda Immobilier, Voiron

LE MARCHÉ EST TRÈS PORTEUR, NOTAMMENT AUPRÈS DES ACQUÉREURS GRENOBLOIS.

© Ville de Voiron / DR

Sur le secteur de Voiron, les transactions se portent relativement bien. Nous avons enregistré un volume de ventes important sur le premier semestre. En revanche, nous constatons un certain tassement des prix, voire une baisse ces derniers mois. En parallèle, la hausse des taux d'intérêt rend le climat assez tendu et les acquéreurs se montrent plus frileux avant de se lancer dans un projet d'achat. Depuis la rentrée, nous avons également plusieurs demandes d'estimations de biens en résidence secondaire en prévision de la nouvelle loi de finance de 2012 sur les plus-values immobilières.

Patrimoine à valoriser
Les acquéreurs recherchent essentiellement des logements dans le centre de Voiron et la demande est forte pour les appartements de moins de 200?000 euros. Il s'agit là de logements assez récents, situés dans des résidences d'une vingtaine d'années dotées d'ascenseurs et de parkings. Les biens plus anciens se vendent plus difficilement, notamment quand le patrimoine n'est pas suffisamment valorisé. Le centre ancien de Voiron est parfois délaissé, mais la commune possède bien d'autres atouts. Proche de Grenoble, elle propose des prix plus modérés que sa voisine et, surtout, offre toutes les commodités et les commerces dont les acquéreurs sont friands, la qualité de vie en plus. Enfin, Voiron attire également pour sa dimension à taille humaine.

Cédric Barut, directeur de l'agence Urbania Voiron Immobilier, Voiron

À VOIRON, IL EST ENCORE POSSIBLE D'ACQUÉRIR UN APPARTEMENT À PARTIR DE 1 400 EUROS LE MÈTRE CARRÉ !

© Ville de Voiron / DR

Voiron est une commune très demandée, où il fait bon vivre, avec une attirance marquée des acquéreurs pour le centre-ville. Les primo-accédants s'orientent vers des appartements de type T2, les jeunes couples ou les retraités vers des T3, les T4 étant davantage prisés des familles. Dans l'ancien, leurs prix varient de 1 400 à 2?000 euros/m², en fonction de leur état et des prestations. À noter que la performance énergétique et le diagnostic électrique prennent de plus en plus d'importance lors des négociations. Pour des biens en très bon état, la fourchette se situe entre 2?000 et 2?600 euros/m², voire au-delà pour le neuf ou le très récent.

Bonne estimation
Les maisons de ville sont rares, très recherchées et se vendent rapidement. Si les premiers prix s'affichent entre 230?000 et 250?000 euros, l'essentiel de l'offre s'établit plutôt entre 300?000 et 350?000 euros. Au-delà des 400?000 euros, la situation est plus complexe. Le quartier de Criel, ainsi que les communes périphériques de Coublevie et de Saint-Jean-de- Moirans sont très convoitées pour leurs villas et leurs terrains à bâtir, même si ces derniers ne se négocient pas à moins de 150?000 euros, pour une superficie de 800?m². Globalement, il est important de constater qu'un bien estimé correctement se vend entre deux et quatre mois, contrairement aux offres surévaluées, trop nombreuses.

William Bonnet, responsable des ventes de l'agence Madrigal, Voiron

Faire respirer le coeur de ville
AMÉNAGEMENTS

Faire respirer le coeur de ville
Initiée par la municipalité, une vaste opération d'aménagement est actuellement en cours pour réhabiliter le centre-ville de Voiron, avec d'importants travaux prévus à l'horizon 2013. Premier gros chantier, la mise en conformité des réseaux d'assainissement, qui permettra de réduire les rejets polluants dans la Morge, tout en améliorant sensiblement le confort sanitaire du coeur de ville et des quartiers en aval. Voiries et espaces publics seront également uniformisés afin de donner une véritable homogénéité à ce quartier. Des espaces de convivialité et des zones de promenade seront dessinés?: création d'aires de jeux, de zones fleuries et mise en valeur du patrimoine sont au programme. Enfin, une attention particulière sera portée sur le soutien aux commerces déjà présents, et à la création de zones semi-piétonnières où il fera bon flâner.

Posté le 09/11/2011 par CHRISTELLE GEORGE

Autres articles Rhône Alpes

  • LOIRE : MOSAÏQUE DE PAYSAGES

    Terre de contrastes et de couleurs, ce département attire aussi bien des investisseurs que des primo-accédants.État des lieux.Selon les derniers résultats de la Chambre des notaires, elle reste l'un des... Lire l'article

  • LOIRE : TOUJOURS AUTANT DE STOCKS

    Certains microquartiers restent très prisés tels la place Anatole France ou le cours Fauriel.Le marché locatif stéphanois a souffert en 2014, les loyers subissant une baisse de 3 à 4 % pour un prix... Lire l'article

  • CONSTRUCTEURS : LE SUR-MESURE PREND DU GALON

    Acquéreurs et constructeurs s'adaptent aux contraintes de marché, pour des maisons de plus en plus personnalisées.État des lieux.Au premier trimestre 2014, le marché des appartements neufs a été... Lire l'article

Voir plus d'articles Rhône Alpes