Val-d’Oise : Persan, une ville en plein essor

Avec des prix plutôt bas par rapport au reste du Val-d’Oise, mais des infrastructures solides et de nombreux projets, la commune se construit une solide réputation.

Les voyants sont tous au vert à Persan : le secteur se développe énormément, avec de nouveaux projets et des programmes immobiliers qui fleurissent un peu partout. Par ailleurs, les zones commerciales s’agrandissent, à l’image de celle de Chambly, située tout près de la commune, ce qui crée des emplois. « C’est la preuve que la ville est en plein essor, et peut encore se valoriser », analyse Sevnur Karakas, la directrice de l’agence Plaza Immobilier de Persan.



Diversité de l’offre

Il faut dire que la commune a de quoi attirer, avec de nombreux services, des écoles, et des transports en commun qui permettent de rejoindre Paris en 30 min. Autre atout : une large palette de produits immobiliers, dans le neuf comme dans l’ancien, allant du studio à la maison familiale, ce qui per-met de séduire un public très large, explique la professionnelle.



Ticket d’entrée

Difficile selon elle de donner des prix précis, car ces derniers évoluent beaucoup en fonction du quartier et de l’état du bien. « En moyenne, pour un produit de type F2 qui va plutôt s’adresser à un primo-accédant ou à un jeune couple, les prix évolueront autour de 134000 euros pour un bien récent, et entre 109000 et 112000 euros dans l’ancien », détaille Sevnur Karakas.



Maisons accessibles

Pour une maison de 3 ou 4 chambres, il faudra compter autour de 240000 à 250000 euros. La pro-fessionnelle a par exemple négocié récemment un pavillon de 5 pièces, avec 250 m² de terrain pour 243000 euros dans le bourg de Persan.



Le locatif aussi

Les investisseurs, eux aussi, ont bien compris qu’il était avantageux d’acheter dans ce secteur. « Notre agence est installée depuis moins de deux ans mais nous avons déjà négocié de nombreux immeubles, car le taux de rendement locatif peut être très intéressant », remarque la directrice de l’agence. Point fort pour ceux qui décident de se lancer dans ce type d’opération, la demande de location est très forte à Persan. « Nous avons même embauché une personne pour gérer et développer cet aspect, en plus de notre activité principale qui est au départ la transaction », conclut-elle.


Posté le 15/01/2018 par Claire Lemaitre

Autres articles Paris : Ile de France

Voir plus d'articles Paris : Ile de France