Vendre pour acheter plus grand: financer son projet

Bon à savoir

Le crédit-relais est une opération complexe qui nécessite un maximum de précautions. Le plus important est de ne pas surestimer la valeur de votre résidence actuelle. Dans le cas contraire, le délai de vente serait allongé et les charges mensuelles plus lourdes. Cela pourrait aussi remettre en cause votre financement puisqu’il est calculé en fonction de la valeur estimée.

Cécile Roquelaure
Directrice communication & études d’empruntis
01 77 93 36 57
cecile.roquelaure@empruntis.com
4, allée de Seine,
93285 Saint-Denis Cedex

Une opération d’achat-revente consiste à financer partiellement son acquisition par la revente de son bien actuel. Le crédit-relais et le prêt achat-revente sont les deux solutions.

Comment acheter un nouveau bien immobilier avant de vendre le sien ?

Cécile Roquelaure : Le crédit-relais permet précisément de financer ce type d’opération en vous accordant un préfinancement, sans attendre la revente. Tant que vous n’avez pas trouvé de vendeur, vous remboursez les échéances des prêts à long terme (sur l’ancien bien et le nouveau) et éventuellement les intérêts du crédit-relais.



Quel montant peut-on emprunter par crédit-relais ?

C. R. : Prenons l’exemple d’un emprunteur possédant un bien d’une valeur de 160000 euros qu’il n’a pas fini de rembourser. Le montant du capital restant dû s’élève à 80000 euros. Il souhaite le revendre pour acheter un autre logement à 180000 euros. Il peut prétendre à un prêt-relais de 32000 euros, somme qui correspond à 70% de la valeur de son bien, après déduction des 80000 euros restant dus. Le plan de financement inclura un prêt complémentaire de 158000 euros (180000 - 32000).



Quelles seront les caractéristiques de ce prêt-relais ?

C. R. : La durée du prêt-relais est d’un an, renouvelable une fois. L’acquéreur a donc deux ans pour vendre son logement. Avec un taux moyen de 2% hors assurance, les mensualités s’éléveront à 53,30 euros pour le prêt-relais (uniquement les intérêts) dans l’exemple précédent, et à 777 euros pour le prêt complémentaire à 1,7% sur 20 ans.



Que se passera-t-il après la revente du bien ?

C. R. : Avec les fonds de la revente, le prêt-relais et le capital restant dû sur le prêt initial seront remboursés et un remboursement anticipé partiel sera effectué sur le nouveau prêt complémentaire, sans pénalités. Cela permettra soit de diminuer l’échéance, soit de diminuer la durée.



Y a-t-il des alternatives au crédit-relais ?

C. R. : Certaines banques proposent un prêt achat-revente. Le principe est le même que le crédit-relais : la banque vous accorde une avance que vous remboursez avec la revente de votre ancien bien. Mais avec le prêt achat-revente, vous n’avez qu’une seule ligne de crédit, contrairement au cré-dit-relais.



Quel est l’avantage de cette solution ?

C. R. : L’emprunteur dispose d’une meilleure visibilité, avec une seule mensualité qui peut être lissée sur toute la durée du prêt et optimisée en fonction de la revente du bien. Ces solutions offrent également des services complémentaires. Actuellement, les taux proposés sur ce type de prêt achat-revente vont de 1,58% sur 10 ans à 2,04% sur 25 ans.


Posté le 05/09/2017 par Olivier Cheilan

Autres articles nationaux

Voir plus d'articles nationaux