Valenciennes : Des biens pour tous les budgets dans la capitale du Hainaut

Jérôme Noulin Responsable d'agence Abrimmo Valenciennes

Le Vignoble bénéficie ces derniers temps d'un regain d'intérêt. Son esprit pavillonnaire « campagne à la ville », calme, résidentiel et familial, séduit désormais les primoaccédants. Ils peuvent y acquérir un pavillon de 97 m² pour 180 000 euros.

03 27 27 52 52
abrimmo.fr
31, rue du Quesnoy
59300 Valenciennes

Alice Joly Gérant de Tellus Immobilier

Même si, avec ses nombreuses résidences étudiantes, le marché est un peu saturé sur cette cible, il est possible de faire des investissements intéressants et cohé- rents à Valenciennes, qui se financent sur une quinzaine d'années.

06 35 47 15 35
tellusimmobilier.fr
4, rue des Altheas
59300 Aulnoy-lez-Valenciennes

à Valenciennes, le marché se porte bien, boosté par les taux bas et par une offre diversifiée qui permet à tous les acquéreurs de mener à bien leurs projets immobiliers.

Star de la Côte d’Opale

Les prémices d'une vraie embellie commençaient à se faire sentir en fin d'année 2016. En 2017, il n'y a plus l'ombre d'un doute : à Valenciennes, le marché immobilier se porte bien.



Marché dynamique

« Il est dynamique » affirme Jérôme Noulin, responsable de l'agence Abrimmo à Valenciennes, tandis qu'Alice Joly, gérante de Tellus Immobilier, parle même d'une « petite effervescence » En cause, comme partout, des taux avantageux, malgré une légère hausse.



Bon vivre

Il faut dire que cette ville à taille humaine ne manque pas d'atouts : un centre commerçant redessiné en 2006 pour accueillir le tramway, des rues piétonnes historiques bourrées de charme, un stade de foot, des équipements culturels appré- ciés et des projets attendus, comme la Cité des Congrès ou les Rives créatives de l'Escaut...



Secteurs prisés

. L'hypercentre de Valenciennes, qui pâtit d'une taxe foncière un peu élevée, reste tout de même prisé ainsi que les secteurs du musée des Beaux-Arts de Valenciennes, du parc de la Rhonelle et des boulevards Carpeaux, Watteau et Pater, qui marquent la limite du centre-ville. « De manière générale, le sud de Valenciennes est plus recherché. Les accès autoroutiers et la configuration de la ville, coupée en deux par l'Escaut, font qu'il est plus facile d'y circuler » explique Jérôme Noulin.



Maisons bourgeoises

« Dans ces secteurs, ce sont les biens haut de gamme, à partir de 250 000-270 000 euros qui tirent leur épingle du jeu » note la gérante de Tellus Immobilier. Et notamment les maisons bourgeoises, recherchées en seconde acquisition par les familles de quarantenaires avec des ados, pour leur proximité avec les commodités et les écoles.



Cahier des charges

« Elles doivent avoir au minimum 4 chambres, au moins 300 m² d'extérieur, et présenter le cachet de l'ancien. Un garage est également un vrai atout » décrit Jérôme Nolin. Le gérant d'Abrimmo en a vendu une située secteur Acacias à 245 000 euros. « Dans les rues piétonnes, rue de Famars ou près du musée, il faudrait ajouter 50 000 euros à ce prix » estime le professionnel.



1930

Les maisons 1930, avec 3 chambres, 110 m² et un peu moins de terrain que les bourgeoises, s'échangent, quant à elles, dans les 200 000 euros net vendeur à Valenciennes intra-muros. Les prix baissent dès qu'on s'éloigne du centre. Abrimmo a ainsi récemment vendu, secteur SaintRoch, une 1930 de 95 m² à 155 000 euros en très bon état.



Primo-accédants

Les primo-accé- dants, de retour sur le marché avec un panier moyen compris entre 120 000 et 180 000 euros, se tournent donc vers les extérieurs de Valenciennes. à Saint-Saulve, Famars, Marly, mais aussi Trith-Saint-Léger ou Raismes, ils trouvent le calme de la ville à la campagne.



Opportunités au nord

« Dans la petite couronne aussi, le sud est plus prisé que le nord » remarque Alice Joly. à biens équivalents, on note une différence de prix d'environ 20 000 euros, selon cette règle d'emplacement. « Il y a donc des opportunités à saisir au nord pour les petits budgets » poursuit Alice Joly



Appartements

Intra-muros, les jeunes seniors plébiscitent des T3 ou T4 de 75 à 80 m², avec ascenseur, parking et charges peu élevées. Abrimmo a ainsi récemment vendu un T3 de 71 m² situé dans l'hypercentre avec ces caractéristiques à 185 000 euros, balcon en prime. L'offre dans l'ancien, en concurrence avec les nombreux programmes immobiliers neufs, est fournie, permettant d'envisager une marge de négociation, de l'ordre de 10 % du prix affiché.



Petites surfaces

Dans ce contexte, les investisseurs privilégient les biens Loi Pinel. « Il y a toutefois de la demande sur les T1 ou T2 dans l'ancien, recherchés par des parents d'étudiants ou de jeunes salariés primo-accédants » note Jérôme Noulin, avant de donner un exemple de vente ré- cente : un T2 de 54 m² situé près du musée dans une résidence récente, avec parking et ascenseur, vendu 105 000 euros. Alice Joly, elle, a vendu un T2 dans l'hypercentre à 46 000 euros. à ce prix-là, il est à refaire entièrement.


Posté le 10/07/2017 par Lucie Tavernier

Autres articles Nord Pas De Calais

Voir plus d'articles Nord Pas De Calais