Côte d'Opale : Où acheter une résidence secondaire à la mer ?

Oscar Coppée Directeur de Somaprim

Jusqu’en 2010, l’immobilier a doublé tous les dix ans au Touquet ! Pour preuve, en 1982, Somaprim a vendu 83 000 euros un 2 pièces face mer, dans un immeuble neuf. Nous l’avons revendu cette année 350 000 euros.”

03 21 05 25 03
somaprim.com
10, avenue du Verger
62520 Le Touquet-Paris-Plage

Éric Lechevin Gérant d'Eric Lechevin Immobilier

À Merlimont et Stella-Plage, le critère le plus important est celui du prix, ou plutôt du rapport qualité/ prix au regard du budget des acquéreurs. En règle générale, ils sont déjà fixés sur le choix de la station.

06 08 46 29 28
lechevinimmo.com
99, avenue de la Plage,
62155 Merlimont

Un pied-à-terre au Touquet, prestigieuse station où il faut bon vivre, n'est pas à la portée de toutes les bourses. Non loin, Merlimont ou Stella-Plage affichent des prix plus accessibles.

Star de la Côte d’Opale

On ne présente plus la plus prestigieuse des stations balnéaires de la Côte d’Opale… Dans son écrin naturel, entre la longue plage de sable fin et une forêt de pins, le Touquet-Paris-Plage offre 3 parcours de golf, un centre équestre, 30 courts de tennis, des boutiques de luxe, 2 casinos et de nombreux restaurants, garanties d’une qualité de vie incomparable.



Prix au sommet

Plébiscité par la clientèle haut de gamme du nord de Paris, le Touquet-Paris-Plage présente les prix au m² les plus élevés du littoral. « Acheter au Touquet, c’est une reconnaissance de la valeur de la station, de son confort et de son passé architectural de style anglo-normand » souligne Oscar Coppée, directeur de l’agence Somaprim.



Touquettoises

Le prestige ayant un prix, les belles touquettoises s’inscrivent dans une fourchette de 650 000 euros à 1 million d’euros, voire davantage pour les biens d’exception. Avec leurs 2 ou 3 étages, faïence et bois d’origine, elles font partie intégrante du mythe de la station. Dans le centre, les villas oscillent entre 450 000 et 750 000 euros.



Villas en forêt

Les jolies demeures, nichées sur des terrains de 2 000 à 3 000 m², séduisent les golfeurs ou les acquéreurs qui aiment recevoir. Elles sont proposées à la vente entre 750 000 euros et 1,5 million d’euros, même si certaines propriétés peuvent dépasser les 2,5 millions d’euros.



Appartements

« L’offre est très diversifiée, nous avons également une clientèle pour les appartements » poursuit Oscar Coppée. « Ceux du centre-ville représentent l’essentiel de la demande actuelle, du 2 pièces cabine à 250 000 euros au 4 pièces avoisinant les 800 000 euros, voire davantage pour les résidences récentes du Triangle d’or. »



Face mer

Le face à la mer est évidemment un must. Les appartements de plus de 20 ans qui présentent cette caractéristique enviée sont proposés aux environs de 7 500 euros le m² et entre 9 000 et 10 000 euros le m² lorsqu’ils sont plus récents. Preuve de cet engouement, les appartements de l’immeuble à façade futuriste « Grand Voile » du promoteur Édouard Denis, actuellement en construction, ont tous été vendus en 6 mois sur la base de 12 000 euros le m².



Stations complémentaires

Non loin du Touquet, Merlimont et Stella-Plage tirent leur épingle du jeu avec des prix bien plus accessibles. « Avec leurs belles plages et leur atmosphère familiale, elles sont complémentaires du Touquet et séduisent une clientèle qui cherche à investir dans la gamme des 200 000 euros pour profiter des week-ends et des enfants » affirme Éric Lechevin, gérant de Lechevin Immobilier.



Dynamisme toute l’année

Les biens au prix du marché compris dans ce budget se vendent vite, en 2 à 3 mois, et une légère pénurie commence à se faire sentir sur un marché dynamique, boosté par les taux bas. « D’autant que ces stations ont évolué : elles sont vivantes toute l’année, avec de nombreuses commodités, infrastructures et commerces » poursuit Éric Lechevin.



Merlimont

À moins de 200 000 euros, à Merlimont, les T2 cabines dans le neuf, avec 6 couchages, ont la cote, tout comme les petites maisons des années 70. Avec leurs 60 m² sur 250 m² de terrain et leurs toitures plates, elles s’échangent entre 130 et 190 000 euros, selon l’état. Une vue sur la mer fait s’envoler les prix. Compter 230 000 euros pour un appartement de 2 chambres, dans l’ancien, de 55 m².



Stella-Plage

À Stella, ce sont aussi les petites maisons qui font les beaux jours du marché, notamment en forêt de Stella. « Elles sont un peu plus chères qu’à Merlimont, d’environ 20 000 euros, mais ont des terrains plus grands, d’en moyenne 500 m², et plus éloignés de la route » explique Éric Lechevin.



Maisons contemporaines

La station, d’où il est aisé de gagner le Touquet à vélo, a conquis en quelques années la réputation d’être la banlieue du Touquet, avec ses belles villas et ses résidences principales. Sur le secteur privilégié de la Huttière, les constructions récentes de 150 m² avec 1000 m² de terrain atteignent les 300 ou 400 000 euros, voire plus.


Posté le 03/07/2017 par Lucie Tavernier

Autres articles Nord Pas De Calais

Voir plus d'articles Nord Pas De Calais