Quoi de neuf sur les conditions d’octroi d’un emprunt ?

12 %

C’est la faible part des délégations d’assurance emprunteur contractées en 2016.


Pour obtenir le feu vert de la banque, les grandes règles à respecter restent les mêmes. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 % des revenus nets de l’emprunteur. Les hauts revenus peuvent toutefois dépasser ce seuil lorsque leur resteà- vivre est important. La stabilité professionnelle et un contrat de travail en CDI sont toujours requis. Dans le cas d’un couple avec deux contrats dont un CDD, seuls les revenus du CDI sont pris en compte. Les banques continuent le plus souvent à exiger que l’apport couvre les frais annexes (frais de notaire) mais pas davantage. Un apport supérieur permet cependant de bénéficier d’un taux d’emprunt plus bas, sachant que l’importance des salaires reste le critère prédominant pour obtenir le meilleur taux.


Posté le 20/04/2017 par Autres auteurs

Autres articles nationaux

Voir plus d'articles nationaux