Sud Luberon : La vie de campagne

Le sud Luberon est l'endroit idéal pour les familles au calme et au grand air. C'est le secteur idéal pour les familles qui travaillent à Aix-en-Provence et alentour, pour son calme, ses transports et ses maisons à prix raisonnables.

Tendances.

La partie sud du Luberon, c'est, d'abord, un grand bol de nature. Le parc régional s'est fait une réputation auprès des randonneurs qui sont des milliers à s'y rendre chaque année. Ici, de petites communes côtoient de charmants villages, où l'on ne trouve ni urbanisme sauvage ni embouteillage. C'est le calme qui a la priorité. Environ trente kilomètres séparent la région de la métropole d'Aix-en-Provence, mais également du centre de Cadarache, pôle d'activité de premier plan qui emploie en moyenne 4 500 personnes.

Les familles qui s'installent dans le sud Luberon peuvent enfin compter sur les accès au réseau autoroutier, mais aussi ferré, ainsi que sur la quinzaine de lignes de bus qui sillonnent le secteur. Nombreux sont, d'ailleurs, ceux qui choisissent d'emménager dans un petit village et font leurs courses à Pertuis. Lauris, 3 800 âmes, ou Pertuis, 20 000 habitants, proposent des logements bien moins chers que dans l'agglomération. Les familles à petits budgets pourront trouver, en centre-ville de Lauris, des maisons de village rénovées pour 150 000 à 250 000 euros, hélas, sans extérieur. Il faudra compter 100 000 euros de plus pour un bien correct avec un jardin.

À Pertuis, la demande est forte pour des villas à 250 000-300 000 euros, ce qui constitue le panier moyen des dépenses des familles en premier achat. Une maison traditionnelle de 100 m² sur 1 000 m² de terrain est, ainsi, proposée à 307 000 euros. Les amateurs de résidences secondaires, franciliens et même étrangers, disposent d'une enveloppe plus importante. Ils préférèrent s'installer, dans des villages classés comme Lourmarin ou Cucuron, dans des mas en pierre ou des villas anciennes. Des biens avec cachet pour lesquels ils sont prêts à mettre le prix. À Cucuron, une belle propriété de 250 m², au milieu de 8 hectares de vigne, est à vendre pour 795 000 euros.



Taux bas et prix stables.

Les familles s'installent, à Pertuis, pour le cadre de vie. Au-delà de 400 000 euros, à moins d'avoir de bons revenus, le clientèle est moins présente. Ceux qui veulent faire construire peuvent encore trouver des parcelles dans la commune de Pertuis. Un terrain de 600 à 1 500 m² se négocie de 150 000 à 200 000 euros. Enfin, on note que les investisseurs sont de plus en plus présents, pour de petites surfaces, car la demande en location est forte. Les quartiers résidentiels proches de la piscine municipale affichent les tarifs les plus élevés. En 2016, le volume des ventes progresse, les taux sont bas, mais les prix restent, heureusement, stables.
Cédric Maurillon, Conseiller en immobilier Orpi Breugne, Pertuis


Posté le 10/01/2017 par CORALIE LE VAN VAN

Autres articles Provence Alpes Côte d'Azur

Voir plus d'articles Provence Alpes Côte d'Azur